Dakarposte.com - Le site des scoops
Dakarposte.com

«Daesh voulait établir un état islamique en Casamance»

Rédigé par Dakarposte le Lundi 15 Janvier 2018 à 08:34

«Daesh voulait établir un état islamique en Casamance»
Matar Diokhané, est présenté comme le cerveau de la bande à l’imam Alioune Ndao, jugé pour terrorisme. Dans un document publié par Libération, on y apprend le projet d’attentat qui visait Dakar.
Makhtar Diokhané, Oumar Yaffa, Ibrahima Diallo et Cheikh Ibrahima Ba, expulsés du Niger le 3 mai 2016, voulaient instaurer un Etat islamique en Afrique de l’Ouest entre le Sénégal, la Guinée Conakry, la Guinée Bissau et la Gambie.
Leur mouvement conçu par Daesh voulait profiter du coup de force qui se profilait en Gambie, fin 2016 pour frapper Dakar. Leurs cibles prioritaires : les Français et les confréries, cite le document exploité par Libération.
Selon l’ordonnance du Doyen des juges, « il ne peut être contesté que les inculpés ont planifié ensemble et de concert  chacun en ce qui le concerne l’instauration d’un Etat islamique en Casamance ou Kédougou sous la bannière de Daesh à l’image des Shebab du Somalie qui par essence serait une atteinte à l’intégrité nationale et aux infractions contre l’autorité de l’Etat du Sénégal et engloberait les deux Guinée, le Sénégal et la Gambie, avec comme point de départ ce dernier pays où les chefs de file à savoir Makhtar Diokhané, Mouhamed Ndiaye, Lamine Coulibaly, Abou Diallo, Mouhamadou Lamine Mballo avaient prévu de comploter un coup d’Etat ».  
Qui cite : « Il est ressorti de leurs auditions que le projet devrait être financé par Daesh et les cibles prioritaires envisagées seraient les Français, les différentes confréries du Sénégal, les bâtiments administratifs entre autres à travers 3 méthodes ».
 
  • Auteur: Seneweb
Notez



Inscription à la newsletter











Vidéos & images