Dakarposte.com - Le site des scoops


Dakarposte.com


Dame Dieng, administrateur du site leral.net; les raisons du choix de dakarposte d'en faire "l'Homme de l'Année"

Rédigé par Dakarposte le Jeudi 31 Décembre 2015 à 19:42

De prime abord, nos voeux les meilleurs à nos lecteurs, annonceurs, amis, proches et sympathisants. 2015 est, à nos yeux (ndlr: dakaposte.com) une année dont on se serait bien passé. Une annus horribilis (expression latine employée par la reine Elisabeth II en 1992). La bonne dame faisait ainsi allusion de l'incendie de Windsor et des déboires conjugaux de sa progéniture ...
Chez nous, que de scandales! Rien que le "Diack pot" ou "Diack gate"  allusion faite à l'affaire Lamine Diack a fini d'avilir l'image de marque du Sénégal en cette fin d'année 2015.
En un mot comme en mille, tout le mal que l'on souhaite pour notre pays, le Sénégal (charité bien ordonnée, dit-on, commence par soi-même) n'en demeure pas moins que 2016 soit une année "annus mirabilis" (comprenez une année des merveilles) pour reprendre la formule du poète John Dryden.

Pour en venir au choix porté sur Dame Dieng comme "l'Homme de l'Année", nous devons à la vérité d'avouer que ce sont nos confrères de Dakar 7 qui nous ont d'abord inspiré. Nous nous sommes dits que choix ne peut être plus judicieux.

Mais, ce choix de ce jeune par l'âge, mais grand par le talent (touchons du bois!) comme "Homme de l'Année"   s'explique par le fait que Dame Dieng force l'admiration. 
A la première minute de notre rencontre avec ce Thiessois dont le Sénégal peut s'enorgueillir , nous avons été frappé par sa simplicité exquise, sa sociabilité contagieuse, sa rigueur dans le travail, mais surtout son gout du challenge; bref cette volonté d'entreprendre. En somme, son professionnalisme avéré mais également son ambition démesurée pour le Sénégal et les Sénégalais. Ah oui, cet inconditonnel de Kevin Mitnick nourrit dans son tréfonds d'apporter sa pierre à l'édifice du Sénégal prospère pour ne pas usité le terme "émergent" tant usité par l'Establishment.

 Dame, qui a bourlingué un peu partout, monnayé ses aptitudes  pour toutes les catégories sociales a  fini par céder aux attraits ensorcelant de sa passion ( l'outil informatique), au montage de son projet d'organe de presse en ligne.  Doté de prédispositions , comme qui dirait inné, au TIC, Dame Dieng est, faut-il le rappeler, l'un des pionniers de la presse en ligne sous nos cieux. 
Nous avons donc jugé pertinent ce choix d'en faire "l'Homme de l'Année".
 
Aussi, l'idée n'en demeure pas moins de le pousser sous les feux de la rampe, au devant de la scène qu'il fuit délibérément aux fins de donner l'exemple à la jeunesse.  C'est connu: si une personne réussit, c’est parce qu’elle a beaucoup travaillé a t'on coutume de dire. À quelques exceptions près.
En jetant notre dévolu sur Dame,  la rédaction de dakarposte  veut alors s’adresser aux autres jeunes en leur signifiant " qu’il ne faut pas brûler les étapes. On réussit car on a fait des efforts. Il faut passer par toutes les marches, bien sûr ce n’est pas facile. Car aujourd’hui, on exige beaucoup plus de professionnalisme, la concurrence est rude. Alors, pour réussir, il faut s’accrocher."


Qui disait qu'on peut être jeune, ambitieux, grandir dans des conditions d'abord précaires, poursuivre sa passion, et réussir. C’est en tout cas l’exemple que donne Dame Dieng. Qui n'est pas né avec une cuillère en or et n'a pas eu le temps de se  morfondre sur sa situation de jeune avant vu le jour sans moyens. Nous avons en effet pu glaner que Dame Dieng a pris toutes ces responsabilités pour des expériences qui l’ont aidé à grandir.  Il  devait se débrouiller comme il pouvait, prendre des initiatives  et cela a certainement forgé son caractère de leader, sa personnalité hors des sentiers battus.

Il s'y ajoute que nous de dakarposte devons fière chandelle au patron du site leader d'informations (leral.net). Qui a cru en nous, à notre gout partagé du challenge, à notre ambition de réussir à son image.
Chapeau bas frère! Bon vent! Qu'Allah vous garde, vous préserve des suppôts de Satan, bref soyez gratifié frangin!


La rédaction

 
Notez










Inscription à la newsletter











Vidéos & images