Déboires judiciaires de Khalifa Sall: la direction du PS s'en lave les mains

Jeudi 23 Février 2017
POLITIQUE

Déboires judiciaires de Khalifa Sall: la direction du PS s'en lave les mains
En réunion de secrétariat exécutif national (sen), hier, la direction du Parti socialiste (Ps) n’a pas jugé nécessaire de s’épancher sur les déboires de l’édile de la capitale avec la justice dans l’affaire de la gestion de la caisse d’avance de la ville de Dakar. au motif que Khalifa Sall n’est pas venu les informer des tenants et des aboutissants de ce dossier. Quant aux accusations, selon lesquelles Ousmane Tanor Dieng est derrière cette affaire, en complicité avec Macky Sall, les socialistes démentent. ils disent par contre se solidariser par principe avec le maire de Dakar.

L’audition de Khalifa Sall devant la Dic dans l’affaire de la gestion de la Caisse d’avance ne semble guère intéresser les caciques du Ps. Tout au contraire, cela les laisse indifférents. En réunion de Secrétariat exécutif national, hier, la direction de la formation verte s’est d’abord gardée de tout commentaire sur la question. «Nous ne connaissons rien de ce qui s’est passé. Nous l’avons appris comme tout le monde. Khalifa Sall n’est pas venu nous expliquer comme il a toujours eu l’habitude de le faire», a informé le porte-parole du Ps. Il n’empêche, selon Abdoulaye Wilane, le Ps, par principe soutient tous les camardes en toutes circonstances. De ce point de vue, il estime que le Ps suit cette question avec le plus grand intérêt et manifeste sa solidarité au camarade Khalifa Sall. Il a suffi de soulever les accusations selon lesquelles, Ousmane Tanor Dieng est derrière cette affaire en complicité avec Macky Sall, pour que le maire de Kaffrine sorte de ses gonds. 

Abdoulaye Wilane de fulminer que c’est totalement faux, malveillant et à la limite même, malhonnête que de parler ainsi. « Ousmane Tanor Dieng ne sait même pas ce qui se passe. Il n’est ni ministre de la Justice, ni ministre de la Gouvernance locale, comment voulez-vous qu’il soit à l’origine de tout ça », a-t-il lâché. 

Poursuivant dans la  même foulée, il renseigne que n’importe quel gestionnaire de deniers publics dans ce pays peut demain, à la suite d’une mission d’audit ou de vérification faite par les inspecteurs d’Etat, être invité à donner des éléments de clarification. De ce fait, soutient-il, quand quelqu’un est convoqué, il a droit à la présomption d’innocence, quand bien même, il peut peser sur lui des présomptions de culpabilité. 

Par ailleurs, Abdoulaye Wilane s’est acharné sur Barthélémy Dias qui affirme urbi et orbi que c’est Tanor Dieng qui est derrière tout ça pour déstabiliser Khalifa Sall, potentiel adversaire du président de la République. Le porte-parole du Ps, de dire que ce garçon (Ndlr : Barthélémy Dias) est en train de perdre le nord. «Il excelle dans l’insolence. Il va même jusqu’à revendiquer son droit d’être impoli. Je n’ai rien à commenter sur les propos de ce type de sénégalais, si tant est, qu’il a le courage de ses opinions ; la Maison du parti lui est ouverte», a-t-il terminé.

Nouveau commentaire :



Publicité

Enquêtes et révélations

Queen Biz sexy dans sa ...petite tenue!

20/03/2019

Macky Sall-Khalifa Sall: Abdou Diouf a tenté une médiation

20/03/2019

Milan : Comment et pourquoi un Sénégalais a mis le feu sur un bus rempli d’enfants

20/03/2019

Nîmes : Le sénégalais Moustapha Diallo quitte le club et devrait mettre fin à sa carrière

20/03/2019

Formation du nouveau Gouvernement de Macky : Ces têtes qui doivent être coupées

20/03/2019

Italie : Un Sénégalais met le feu à un bus remplis d’enfants

20/03/2019

Tamba : Le chauffeur du Pur libre

20/03/2019

Attaque informatique contre la BDK : Sur la piste des…"magiciens"

20/03/2019

Double meurtre de Médinatoul Salam : Cheikh Béthio et Cie bientôt jugés

20/03/2019

Le cyclone Idai fait plus de 300 morts au Mozambique et au Zimbabwe

20/03/2019