Dakarposte.com - Le site des scoops
Dakarposte.com
 

Dépôt de DDD incendié : le pyromane arrêté en plein baptême de son fils avec ses 33 invités

Rédigé par Dakarposte le Jeudi 25 Mai 2023 à 09:39

Dépôt de DDD incendié : le pyromane arrêté en plein baptême de son fils avec ses 33 invités
L’enquête sur l’incendie du dépôt de Dakar Dem Dikk (DDD) de Keur Massar avance à grands pas. Trois suspects ont été arrêtés par la brigade de recherches de la gendarmerie de Keur Massar. Il s’agit de Nfally Sané, Yaya Coulibaly et un certain Aly alias «Jacques Diattara».

Libération, qui donne l’information, précise que le trio a été placé sous mandat de dépôt par le juge du premier cabinet de Pikine-Guédiawaye. Il est poursuivi pour association de malfaiteurs, participation à un mouvement insurrectionnel, incendie volontaire de biens appartenant à l’État, actes et manœuvres de nature à compromettre la sûreté publique ou à occasionner des troubles politiques graves ou encore pour enfreindre la loi.

Le journal ajoute qu’en outre un mandat d’arrêt a été émis contre sept autres personnes visées dans le cadre de cette enquête.

Dans la nuit du 15 au 16 mai, quelques heures avant l’ouverture du procès Ousmane Sonko-Adji Sarr, des individus ont pris d’assaut le dépôt de DDD. Avec trois bidons d’essence de 20 litres chacun, ils ont incendié 101 buts en stationnement, pour cause de panne, en attendant leur remise en service. D’après le responsable du parc, les assaillants ont en plus mis le feu à une citerne de carburant et des bureaux sur place.

Deux jours après les faits, le 18 mai, un premier suspect tombe : Nfally Sané. Libération rapporte que ce dernier, qui serait membre de Pastef, a été arrêté en plein baptême de son fils. Le journal souligne que 33 de ses invités ont été interpellés en même temps que lui avant d’être libérés.

Nfally Sané, 28 ans, a été trahi par un aveu fait à un de ses amis. Libération informe qu’il a confié à ce dernier avoir coordonné l’attaque du dépôt. Mais face aux enquêteurs, il a nié être le cerveau de l’attaque, affirmant qu’il blaguait lorsqu’il faisait la grave confession. «Je cherchais juste le buzz, histoire qu’il me voit comme un héros», aurait-il ajouté d’après le journal.

Nfally Sané a été trahi par son téléphone. D’après les éléments de l’enquête son appareil a été repéré sur les lieux du crime le jour des faits.

«Jacques Diattara» a été démasqué dans les mêmes conditions que Nfally Sané, grâce à son portable. Présenté comme celui qui a financé l’opération, il a admis ses liens avec Nfally Sané en niant toute implication de l’attaque et être membre de Pastef.

Yaya Coulibaly, lui, a été identifié grâce à une vidéo surveillance. Sur les images, les enquêteurs le voient enlever brièvement sa cagoule. Malgré tout, il a nié sa participation à l’assaut du dépôt de DDD. 





















seneweb



Inscription à la newsletter






Vidéos & images