Dakarposte.com - Le site des scoops


Dakarposte.com


Hier, du Ps à la Gc ; aujourd’hui, à l’Apr : Amadou Ba, l’homme aux vies multiples, croit-il aux idéologies politiques?

Rédigé par Dakarposte le Mardi 23 Août 2016 à 18:18

Le ministre de l’Economie, des Finances et du Plan a-t-il des convictions figées, en termes d’idéologie politique? La question garde toute sa part de pertinence, et pour cause.  Amadou Ba, qui a fini de se muer en Seigneur de l’Alliance pour la République des Parcelles assainies, régnant sur un empire d’adulateurs, avec à leur tête l’ex-maire des Parcelles assainies, a eu à faire ses premières gammes au Parti socialiste. Où, aussi invraisemblable que cela puisse paraître, il faisait partie des « Tanor’s boys ».

A l’époque, l’actuel argentier de l’Etat, qui se veut, de nos jours, le messie du Parti présidentiel dans la Commune dirigée par Moussa Sy, était membre des Jeunesses socialistes.

Et pour les Livres d’Histoire, beaucoup croient dur comme fer que si Amadou Ba a jeté la manche après la cognée et s’était plus tard, éloigné de la famille socialiste, c’est qu’il faisait partie de la vague de ses camarades d’alors qui ont été « décapités » par l’actuel maire de Dakar, Khalifa Sall, quand il s’était agi pour celui-ci de passer le témoin du patron des Jeunesses socialistes à Feu Pape Babacar Mbaye.

Après cette première vie connue chez les Verts de Colobane, Amadou Ba a MIS la dernière pelletée sur le cercueil du Parti socialiste. Et a flirté, sous le défunt régime libéral de Me Abdoulaye Wade, avec la fameuse Génération du concret (G.c), une tribu composée de pro-Karim.

D’ailleurs, l’ancien Directeur général des Impôts et Domaines était très proche du fils du prédécesseur du Président Macky Sall. Au point que certains auraient parié qu’il succéderait à Abdoulaye Diop, en cas de départ de celui-ci de la tête du Ministère de l’Economie et des Finances.

Mais là aussi, à l’image d’un oiseau migrateur, Amadou Bâ verra son militantisme au sein de cette défunte pompeuse Génération du Concret ne durer que le temps d’une courte réflexion. Car plus tard, celui qui a fini d’arracher, des mains du ministre d’Etat Mbaye Ndiaye, le statut de patron du Parti présidentiel dans la Commune des Parcelles assainies, s’éclipsera. Pour on ne sait quelle raison.

En fin 2015, le ministre Amadou Ba, comme pour venger la famille marron-beige des Parcelles assainies, dont la vie a été mise à rude épreuve par le maire Moussa Sy, décida de se jeter à l’eau. Puis, l’appétit venant en mangeant, l’argentier de l’Etat ambitionne, même s’il ne le dit pas, ouvertement, de présider aux destinées de l’Apr départementale de Dakar.

Reste, maintenant, à savoir est-ce que, pour cette fois-ci, Amadou Ba restera au sein de l’Apr de Macky Sall le temps qu’il faudra, pour pouvoir s’imposer en maître capable de faire et défaire le landerneau politique. Question à mille balles. Car non seulement, aussi bien au Ps qu’à la Gc, son militantisme n’aura pas duré longtemps. Mais aussi, il n’a jamais évolué dans un Parti loin du Pouvoir.

Daouda GBAYA (Actusen.com)
Notez










Inscription à la newsletter











Vidéos & images