Dakarposte.com - Le site des scoops


Dakarposte.com

Incroyable! L'accusé Iwka Valentine Awigubu déclare devant la barre qu'il convoyait dans son abdomen des boulettes de...dollars

Rédigé par Dakarposte le Mardi 1 Novembre 2016 à 14:41

La déclaration de ce prévenu devant le prétoire de Dakar a fait marrer plus d'un. Que s'est il passé? Les faits remontent au 12 Juin 2012, les éléments de l'OCRTIS en service à l'aéroport de Dakar interpellent par on ne sait quelle alchimie le passager nommé Iwka Valentine Awigbgu. Il était au nombre des passagers du vol de la compagnie Iberia en provenance du Bresil. Il sera alors soumis à une fouille entre autre procédure qui sied  conformément à l'article 126 du code des drogues. Conduit par la suite dans leurs bureaux sis à l'époque au commissariat central, un nouveau test confirmera la découverte des limiers. La radiographie effectuée sur le suspect à la suite de la réquisition adressée au directeur de l'hôpital Principal laissait nettement voir la présence de boulettes de cocaïne dans son abdomen.       Interné et sous surveillance policière permanente, le mis en cause a fini par déféquer . Pas moins de 74 boulettes d'un poids brut de 20 grammes chacune ont été triées par les limiers. Le laboratoire de la police saisi confirmera qu'il s'agit bel et bien de cocaïne. Interpelé sur la découverte, il passera aux aveux. Il dira par la suite qu'il est juste un passeur et que la "marchandise" appartiendrait à un  nommé John vivant au Brésil sas autre précision. Dans ses explications devant les limiers, il dira qu'il devait percevoir pour ce job la somme de 2000 dollars.                                  
 Inculpé de trafic international de drogue, il revenait partiellement sur ses aveux en soutenant qu'il ignorait la nature du produit qu'il transportait dans son ventre.                            
Devant la barre, il sert une autre version. Figurez-vous qu'Ikwa a déclaré sans sourciller qu'il transportait des ...dollars. Plus grave, il laissera entendre que ce sont les limiers qui ont changé l'argent dans leurs locaux avec de la drogue . Selon les radars de dakarposte.com, ni le Président, ni ses assesseurs encore moins le ministère public n'ont cru aux dénégations systématique de l'accusé.                                              Au finish, il écopera d'une peine ferme de dix ans de prison ferme.
Notez

Recommandé Pour Vous
< >

Jeudi 18 Février 2021 - 15:14 VÉLINGARA : Un adolescent poignardé à mort.











Inscription à la newsletter











Vidéos & images