Dakarposte.com - le site des scoops et des exclusivités

Le Collectif des jeunes pour la défense des intérêts de Matam en colère contre le Président Macky Sall

Vendredi 10 Août 2018
POLITIQUE

Le Collectif des jeunes pour la défense des intérêts de Matam en colère contre le Président Macky Sall
Le Collectif des jeunes pour la défense de l’intérêt de Matam ne digère pas la dernière sortie du Président Macky Sall. Ce dernier parlant de la présidentielle de 2019, affirmait lundi dernier, dans des propos rapportés par la presse : «je ferai un score de 100% à Matam». Ces jeunes, compte tenu «du manque d’infrastructures et de réalisations dans cette partie du pays», considèrent cette sortie comme une «insulte».

«Ce que nous populations de Matam n’avons pas pu digérer compte tenu du manque notoire d’infrastructures et de réalisations dans cette partie du pays. Nous considérons cela comme à la fois une insulte de notre conscience et de la violation du secret de vote. C’est une insulte dans la mesure où, il nous considère comme du “bétail électoral”. Il fait de la région de Matam et du Fouta en général sa chasse gardée, presque sa propriété privée», regrettent-ils, dans un communiqué parvenu à la Rédaction de Actusen.sn.

D’après eux, le bilan du locataire du Palais dans cette zone est «négatif». «Les difficultés sont nombreuses. Cette zone manque totalement d’infrastructures. La construction de la route Ndioum-Ourossogui-Bakel avance à pas de caméléon. Et le délai de 18 mois ne sera pas du tout respecté. Dans la zone du Dandé Mayo, il suffit qu’une goutte d’eau tombe pour que cette partie reste coupée du pays et tout accès devient impossible», ont-ils rappelé.

Le Collectif des jeunes balance aussi à la figure du Chef de l’Etat, les problèmes liés à l’insécurité alimentaire et ceux concernant le secteur de la Santé.

«Ce n’est plus un secret pour personne que dans certaines zones, certaines familles sont frappées par la famine. D’où l’insécurité qui gagne de plus en plus du terrain. Une vérité que les  autorités n’ignorent surtout pas. Malheureusement leurs priorités sont ailleurs (…) L’heure est grave, la région de Matam est aux abonnés absents des réalisations du PSE. Les cadres politiques de la localité s’occupent des batailles de positionnement au détriment des intérêts communs. Les perspectives ne sont pas bonnes», fustigent-ils.

Très en colère, ils ajoutent cette couche : «triste! Le plateau médical est l’un des plus pauvres du Sénégal avec un seul hôpital, de niveau 3 pour toute la région. D’ailleurs, c’est  ce qui accentue le taux de mortalité car ne répondant pas aux normes médicales standards. Les jeunes sont désœuvrés faute de manque d’emplois. Ils attendent depuis longtemps que les promesses de campagne soient réalisées».

Malgré ces difficultés, le Collectif des jeunes se dit «déterminé à porter le combat de nouveaux paradigmes». Tout au plus, il promet d’être «debout pour barrer la route aux marchands d’illusions».
Dakarposte.com

Nouveau commentaire :



Publicité

Enquêtes et révélations

Rassemblement illicite : fortune diverse pour les « Khalifistes » à la barre

23/01/2019

« La carte électorale arrêtée à moins de 30 jours avant le scrutin, le fichier électoral sera remis au plus tard le 8 février » (Bernard Casimir Cissé, DGE)

23/01/2019

Rts : rétrogradé au rang de simple journaliste débutant, Abdoulaye Fofana Seck porte plainte contre Racine Talla

23/01/2019

URGENT -Le leader du Mouvement Guindi Askanwi, Fallou Ndiaye, reçoit des menaces de mort

23/01/2019

Industrie du tabac: Philip Morris accusée de tricherie au Sénégal et en Afrique

23/01/2019

Vidéo exclusive : Comment l'Islam a changé radicalement la vie de l'ancien artiste Abdou Ndiaye :" Yalla moma dieulé ci dikam yobouma ci..."

23/01/2019

Arrêtés par la Dic: les lourdes charges que la police a retenues contre ces partisans de Khalifa Sall

23/01/2019

Soutien à la présidentielle de 2019 : Serigne Fallou Fall Mbaor écrit à Me Abdoulaye Wade

23/01/2019

Les voisins de la RD Congo divisés par l’élection de Félix Tshisekedi

22/01/2019

SERIGNE SOUHAÏBOU MBACKÉ GRONDE : ' Me Madické Niang ne doit plus aucun mandat à Wade... Des gens veulent qu'ils ne s'entendent pas et manipulent... Wade m'a pourtant dit "

22/01/2019