Dakarposte.com - Le site des scoops
Dakarposte.com

Marchés publics et 3ème mandat : Birahime Seck toutes griffes dehors, interpelle le Chef de l’État.

Rédigé par Dakarposte le Dimanche 8 Mai 2022 à 08:35

Les récentes déclarations du Chef de l’État ont suscité la réaction du Forum Civil. Son coordonnateur au Sénégal n’a pas manqué l’occasion pour rappeler au président de la République ses devoirs de gestion transparente et égalitaire. Birahime Seck dans une note adressée à la presse, a mis en garde le président sur la question du 3ème mandat.

« S’il y a problème, il faut véritablement l’imputer à votre système de gouvernance. Pour le respect de la limitation des mandats, le peuple Sénégalais saura dire son mot, le moment venu, en tant que dépositaire de la Souveraineté », prévient-il.

Ce membre de la société civile Sénégalaise souligne d’autres points importantissimes dans la gestion des affaires publiques. « Monsieur le Président de la République, vous ne pouvez pas vous défausser sur les procédures en début du premier mandat et le refaire à la fin de votre ultime mandat, alors que vous avez, pourtant, eu 10 ans pour réformer et digitaliser les procédures, en profondeur », remarque-t-il avant de s'interroger. « Êtes vous en train de confesser que le PSE est un échec? Monsieur le Président de la République, les partenaires techniques et financiers vous ont-ils exigé à emprunter leur argent? »

Ainsi, soulève-t-il une hypothèse. « Si c'est non, il faut, donc, nécessairement respecter leurs procédures de décaissement et de passation car, eux, ils veillent scrupuleusement sur l'argent de leurs concitoyens et des investisseurs, en prêtant à d'autres pays. »

En guise de rappel sur le changement que le président de la République a opéré dans le code des marchés en 2014, Birahime Seck interpelle l’exécutif. « Que voulez-vous enfin? Passer des marchés sans encadrement? En tout cas, le trésor public a beaucoup souffert des Demandes de Renseignements et de Prix sans contrôle à priori et, des ententes directes, y compris des offres spontanées négociées (OSN : 92 milliards au 4ème trimestre 2021 contre 60 milliards au 4eme trimestre 2020) » conclut Birahime Seck.
























dakaractu
Notez



Inscription à la newsletter











Vidéos & images