Moustapha Guirassy incendie le Palais : «on s’est trompé de train et de gare, avec Macky Sall»

POLITIQUE

Moustapha Guirassy incendie le Palais : «on s’est trompé de train et de gare, avec Macky Sall»

Il n’a pas raté Macky Sall et son régime. En effet, invité de l’émission «Toute la vérité» sur la SenTv, le Président du parti «Sénégalais Unis pour le Développement» (Sud) a tiré à bout portant sur le Président de la République, candidat à sa propre succession. La preuve, Moustapha Guirassy dit avoir la certitude, clé en main, que «Macky Sall a été choisi sur la base de l’émotion. Or, celle-ci vous enferme dans l’irrationnel». Convaincu qu’après avoir vécu «déception sur déception, les Sénégalais vont faire un choix lucide en 2019, contrairement à 2012 où ils ont voulu simplement se débarrasser de Wade». «Macky Sall est complètement passé, à côté de l’histoire, en déconstruisant tout ce que le Sénégal a de plus précieux» Le moins que l’on puisse dire est que Macky Sall, Président de «Benno Bokk Yakaar» et de l’Alliance pour la République (Apr) ne doit plus rien au député de Kédougou. Qui déclare à qui veut l’entendre qu’«on s’est trompé de train et de gare avec Macky Sall». Pour Moustapha Guirassy, le successeur de Me Abdoulaye Wade «est complètement passé à côté de l’histoire». Motif invoqué : il a déconstruit «tout ce que le Sénégal a de plus précieux, à savoir l’immatériel qui donne du sens à la vie et au développement», pilonne Guirassy. Sous cet angle, dit-il, «Macky Sall est un enjeu à dépasser». Pour le chef de file du «Sud», «il y a une cristallisation et une polarisation qui préfigurent des lendemains difficiles. En déconstruisant les acquis démocratiques par l’instrumentalisation de la justice et par diverses dérives autocratiques affirme Guirassy, Macky Sall a complètement failli sur le plan de la sagesse». «Macky Sall est un enjeu à dépasser» Visiblement désireux d’en finir avec Macky Sall, Moustapha Guirassy demande à ce dernier «d’avoir de la hauteur et de la grandeur pour s’éloigner des mesurettes comme les bourses familiales qu’il instrumentalise à des fins politiciennes». Très acerbe, l’ancien responsable du Parti démocratique sénégalais de s’en prendre, par la suite, à la politique sociale du régime. «Les 7% de croissance ne vont pas dans le sens de l’amélioration des conditions de vie des citoyens». Aussi, Moustapha Guirassy s’électrifie-t-il de rage contre tout le tintamarre fait autour n’a aucun sens. Mais il n’y a pas que ça, selon lui. En effet, Moustapha Guirassy croit savoir que «Macky Sall se trompe de priorités, en mettant en avant certaines dépenses de prestige au détriment du minimum dont l’accès à l’eau potable, à des soins de qualité et à une alimentation saine»

Nouveau commentaire :



Publicité

Enquêtes et révélations

IPRES – Mamadou Sy Mbengue sur le départ

20/09/2019

Présidentielle tunisienne : le parti Ennahda soutiendra Kaïs Saïed au second tour

20/09/2019

La lesbienne Awa Watt se défend : "J'entrainais Coumba Dramé comme ne le ferait jamais un homme"

20/09/2019

Koffi Olomide dans la... tourmente

20/09/2019

Le maire démocrate de New York, Bill de Blasio, abandonne la course à la Maison Blanche

20/09/2019

Voici Ousmane Bâ arrêté au Gabon !

20/09/2019

Touba endeuillée... Serigne Abo Mbacké Darma fils de Serigne Cheikh Mbacké Gaïndé Fatma n'est plus !

20/09/2019

Guinée: poursuite des consultations sur la modification de la Constitution

20/09/2019

Loin de l'affaire Petro-Tim : Aliou Sall se la coule douce en…

20/09/2019

Le khalife général des mourides à Dakar

20/09/2019