Dakarposte.com - Le site des scoops

Pénurie de riz et du sucre: Le Sénégal dans une “impasse”?

Avec Senego

SOCIETE

Pénurie de riz et du sucre: Le Sénégal dans une “impasse”?
Le riz et le sucre importés presque introuvables sur le marché national. Un constat fait par nos confrères de L’Obs à,travers un enquête. Mu par une volonté de promouvoir le “consommé local”, l’Etat du Sénégal a voulu faciliter l’écoulement rapide du riz de la Vallée au détriment du riz importé. Conséquences, les prix grimpent considérablement, le riz importé se fait rare au Sénégal, particulièrement au niveau de Ziguinchor, Kolda, Fatick, Kaolack, Thiès, Tambacounda, Pikine, entre autres.

A Ziguinchor, même si le riz parfumé est presque introuvable, le sucre, par contre, inonde le marché. Et pour cause, la région est approvisionnée par la Gambie, où cette denrée coûte moins chère et plus accessible, malgré qu’il soit frauduleux. Le sucre sénégalais se fait rare dans cette contrée et les habitants de la région du Sud ne le demandent même pas, selon un boutiquier. Le riz parfumé, très prisé par les populations, est presque porté disparu.

A Kolda, Fatick et Kaolack et Thiès, on indexe l’Etat.  Et selon ce responsable régional du commerce, en-deçà de 500 tonnes, il y a des soucis à se faire car, il y aurait un stock de 413 tonnes, en-deçà de la normale. Une situation alarmante. Même cas pour le sucre, seulement 63 tonnes de sucre en poudre et 10 tonnes de sucre en morceaux seraient disponibles sur le marché de Kolda. Les Fatickois ont trouvé comme solution, la consommation du riz local.

De son côté, Omar Diallo, chef de service régional du commerce intérieur de Dakar de confier qu’il arrivera un moment où on ne trouvera plus de riz importé sur le marché. Il explique: “Cette pénurie s’explique par le fait que le Gouvernement a décidé d’opérer une restriction sur les importations de riz. Il s’agit du riz importé brisé ordinaire et du riz importé parfumé. La raison fondamentale de cette restriction, c’est que l’Etat veut protéger la production locale du riz de la Vallée et assurer en même temps sa commercialisation.”

Et par rapport au sucre, il considère qu’il n’y a pas de pénurie. Il explique cette situation par “une tension sur la distribution“. Une faute de la part des différents importateurs, y compris la Compagnie sucrière sénégalaise (Ccs).

Nouveau commentaire :



Publicité

Enquêtes et révélations

Mankeur Ndiaye : «La COVID-19 a rendu encore plus difficile la mise en œuvre de notre mandat»

11/07/2020

Ouverture des frontières aériennes le 15 juillet: l’AIBD prêt pour la reprise selon le ministre Alioune Sarr

11/07/2020

Macky au défi du retour de bâton…

11/07/2020

Afrique: Règlementation des nouveaux produits du tabac - Quand la science fait ses preuves

11/07/2020

BBY/MEDINA: APPEL A UN DÉCONFINEMENT POLITIQUE

11/07/2020

Soirée inoubliable de Borom « Diamonoy Twist »: Souleymane Faye se fait chiper argent, téléphones portables et papiers en un clin d’œil

11/07/2020

Ça chauffe au marché Hlm, des commerçants en colère mettent le feu sur les lieux

11/07/2020

Mali: au moins trois morts et des arrestations en marge de la manifestation contre IBK

11/07/2020

Présentation de condoléances : Macky Sall successivement à Tivaouane, Thiénaba et en Côte d’Ivoire

11/07/2020

(VIDÉO) RÉVÉLATIONS / Serigne Modou Bara Dolly Mbacké : « Dans ce gouvernement, il y a 04 ministres qui jouent faux jeu... Cissé Lô avait insulté mon père ! »

11/07/2020