Dakarposte.com - Le site des scoops


Dakarposte.com


THIERNO SEYDOU NIANE DG CDC : un homme engagé au service du Sénégal et du président Macky Sall

Rédigé par Dakarposte le Dimanche 18 Juin 2017 à 18:21

THIERNO SEYDOU NIANE DG CDC : un homme engagé au service du Sénégal et du président Macky Sall

La Caisse des Dépôts et des Consignations (CDC) a réussi avec brio à organiser le dépôt de la caution des 49 listes de partis et de coalitions de partis pour les élections législatives du 30 juillet prochain. L’équipe dirigée par le directeur général Thierno Seydou Niane a aménagé un dispositif pour permettre aux différentes formations politiques de déposer leur caution de 15 millions de frs exigible par arrêté n°03397 du 27 février 2017 du ministre de l’Intérieur et de la Sécurité Publique. Ce dispositif a été aménagé sans partie pris, dans un esprit régalien affichant disponibilité, rigueur, professionnalisme pour tous les partis et coalitions de partis de l’opposition, tout comme du pouvoir. Le directeur général de la CDC et son équipe sont à féliciter puisqu’aucun des 49 mandataires n’a eu à se plaindre d’un quelconque impair noté dans le processus. L’esprit républicain de Thierno Seydou Niane et son équipe a été jusqu’à aménager un dispositif spécial du fait que si leurs guichets étaient habituellement ouverts de 8h à 16h30 (avec une pause de 13h30 à 14h30) ont fonctionné sans interruption de 8h à 19h sauf les samedis et dimanches, jusqu’au 30 mai 2017 date de clôture des dépôts de candidatures.
Si nous avons tenu à magnifier la belle partition jouée par la CDC dans le processus électoral, c’est qu’il a été important de montrer le patriotisme de Thierno Seydou Niane dans les grands moments de la séquence de la nation. Mais ce qui est remarquable, c’est que l’homme est parvenu à faire de la CDC, un acteur incontournable dans le développement économique du Sénégal.  La Caisse des Dépôts et Consignations (CDC), établissement public à statut spécial, créée par la loi n°2006-03 du 04 janvier 2006, s’est efforcé au fil des années d’être un acteur majeur de l’économie nationale. Outre sa mission orientée vers 4 secteurs prioritaires (logement social, politique de la ville, équipements des collectivités locales, PME), la CDC a diversifié ses secteurs d’intervention vers l’agriculture, le transport aérien, le tourisme, la santé, l’énergie, mais aussi dans l’animation du marché financier national à travers la mobilisation des fonds qui lui sont confiés. 
Seulement, il est important de noter que la CDC prendra une nouvelle tournure dans sa trajectoire avec l’arrivée de Thierno Seydou Niane en 2012. Nommé directeur général de la Caisse des dépôts et consignations en remplacement d'El Hadj Fallou Mbacké Diagne, Thierno Seydou Niane est un économiste de formation qui a blanchi sous le harnais du Ministère de l’Économie et des Finances. Il a intégré l'immeuble Peytavin en 1990, après un doctorat en sciences économiques de la Faculté des sciences économiques de l’université de Bordeaux en France. Prenant rapidement la mesure de ses nouvelles fonctions, Thierno Seydou Niane dote la CDC d’un nouveau cadre de référence stratégique guidant ses investissements dans une parfaite maitrise des risques. Il a alors réussi à obtenir de la Commission de l’économie générale et des finances de l’Assemblée nationale un quitus pour les exercices 2011, 2012, 2013 et 2014. A juste titre puisque tous les clignotants de la CDC sont au vert du fait que la taille du bilan est passée à 109,7 milliards de frs en 2014 contre 75,6 milliards de frs en 2011. L’encours des dépôts et consignations collectés est passé de 42 milliards de frs en 2011 à environ 102 milliards de frs en fin 2014. Pour un cumul des encaissements en termes de dépôts et consignations s’élèvant à 89 milliards FCfa en fin 2011 contre 179 milliards F Cfa en fin 2014. Les restitutions en termes de dépôts et consignations sont de 46 milliards FCfa en fin 2011, contre 77 milliards FCfa en fin 2014 et le solde des dépôts et consignations, de 102 milliards FCfa en fin 2014, est composé de 79 milliards FCfa de dépôts et de 23 milliards FCfa de consignations. Et ce qui extraordinaire, cette tendance haussière par, entre autres, est le résultat de l’amélioration de la sécurité des opérations et la qualité du service fourni aux tiers, de même que par les activités de sensibilisation et de communication qui ont été menées. A titre illustratif, les dépôts volontaires sont d’un montant de 7 milliards FCfa, et durant la période sous revue. Le niveau de fonds propres, s’est établi en fin 2014 à 3,08 milliards F Cfa, contre 1,28 milliard FCfa en fin 2012». Le volume du portefeuille d’investissements de la Cdc est de 61 milliards FCfa. Dans le domaine de l`habitat, on peut noter Bambilor, un programme de construction de 5000  logements sur une période de 5 ans et  Mamelles, un projet de construction d`une cité  résidentielle  dans la zone des Mamelles  par le biais d`une joint venture.  Au niveau énergétique, il y a Greenwish, un véhicule d`investissements en projets d`énergie renouvelables dédiés à l`Afrique Subsaharienne.   Dans le domaine de la santé,  on peut citer  Asfadar, un projet de réalisation d’un complexe sanitaire très moderne devant proposer des soins de santé de premier choix  à même de concurrencer les meilleurs centres hospitaliers.  Aussi, il y a  Parenterus,  un projet de construction  d’unités pharmaceutiques spécialisées dans la production et la commercialisation  de solutés de perfusion au Sénégal et dans la sous région.  La CDC a eu à investir aussi dans le domaine touristique avec le Club Med. Ce projet doit contribuer à la relance du tourisme  et porte sur la construction d’un village de vacance sur la petite côte. Un projet de plus financé par la CDC pour développer le pays. C’est ce genre d’investissement qui permettra Sénégal de s’inscrire dans une économie saine et durable. Sous une philosophie du label « tiers de confiance », Thierno Seydou Niane a instauré une dynamique d’ouverture à l’interne et à l’externe de la CDC. C’est ainsi que l’institution a noué, dans le cadre de la prise en charge de ses missions et de l’accompagnement des politiques publiques de développement, d’importantes conventions de partenariat avec des institutions de référence dans le cadre de ses multiples interventions (CDC France, CDG Maroc, Club Med, banques commerciales, FONSIS, FONGIP, APIX, SENELEC,  BAD, BPI France,  entre autres)  
Il n’est pas superflu, ni exagéré de dire que l’homme peut servir davantage le Sénégal à des stations supérieures comme au niveau du Gouvernement. Il a en le talent, mais surtout cette soif de servir le Sénégal et le président Macky Sall
Mamadou Lamine BADJI Patriote 
Coordonnateur des jeunes de la Coalition gagnante Wattu Sénégal

 
Notez










Inscription à la newsletter











Vidéos & images