Dakarposte.com - Le site des scoops et des exclusivités

Vent de scandale à La Poste : Mémoire d’un lanceur d’alerte

Mardi 25 Avril 2017
ENQUÊTES & REVELATIONS

Vent de scandale à La Poste : Mémoire d’un lanceur d’alerte

Seneweb a reçu ce dimanche, par mail, un document intitulé «Mémoire du postier lambda». Après quelques vérifications pour s’assurer de son authenticité et de la fiabilité des informations qu’il contient, nous avons décidé de l’exploiter.

Le document porte «sur la gestion de La Poste de janvier 2013 à avril 2017». Ses 55 pages flétrissent la gestion du directeur général de l’entreprise, Siré Dia. Surliquidité de façade, népotisme, appels d’offre douteux, management bancal… : le «postier lambda» n’y est pas allé de main morte.

Ses motivations ? Premièrement : «En interne, une plus grande conscientisation des employés est nécessaire parce que la viabilité de l’outil de travail (…) est en question.» Deuxièmement : «Au niveau externe à l’entreprise», il s’agit «d’informer les autorités, si elles ne sont pas encoure au courant; de donner des pistes d’enquêtes aux différentes institutions publiques de contrôle (Cour des comptes, IGE, Ofnac, Centif…); de prendre à témoin les Sénégalais que ce qui s’est fait et se fait depuis quelques temps, ne se fait pas avec la complicité de tous les agents».



 
Sous les habits d’un lanceur d’alerte, le «postier lambda» accuse : « Le directeur général, Siré Dia, nommé en décembre 2012 et qui fera valoir ses droits à la retraite en mai 2017, a posé des actes inédits dans l’histoire de la gestion d’une entité publique et aux conséquences désastreuses pour l’entreprise et le Sénégal. On est arrivé à un point où, dans la marche de La Poste, l’alerte doit être sonnée.»

Pourquoi un message anonyme ? Évident ! «L’anonymat répond à un souci de préserver l’emploi d’un travailleur, confesse-t-il. Les individus concernés par ces dénonciations sont notablement connus pour n’avoir aucune gêne à exercer une violence sur la vie professionnelle de fonctionnaires qui s’opposent à leurs pratiques néfastes. Un autre souci est de ne pas orienter le débat vers la légitimité, la crédibilité de l’auteur et que sais-je encore sur sa personne, sa carrière pour créer des contre-feux et vicier le débat.»

Nous avons tenté de joindre le directeur général de La Poste pour recueillir sa réaction. En vain. S’il désire répondre, notre site lui est ouvert. D’ici là, nous vous proposerons l’intégralité du document scindé en 8 parties.
À SUIVRE : Vent de scandale à La Poste (1/8) : Au bout de l’espoir, la désillusion

Auteur: Seneweb News – Seneweb.com


1.Posté par Mamita le 24/04/2017 08:26
J'ai été victime de chantage à la poste j'ai été la première secrétaire au CAD j'ai pas satisfait les besoins de monsieur donc le Directeur Thior m'a jeté comme une ordure sans une explication

2.Posté par ibra le 25/04/2017 22:53
lors que le rapport de l'Inspection Générale d'Etat (IGE) sur la caisse d'avances de la mairie de Dakar fait l'objet de poursuites judiciaires avec la perspective de l'inculpation du maire de Dakar et de ses collaborateurs, d'autres rapports ayant souligné de gros scandales qui ont éclaboussé des responsables du régime actuel sont en train de moisir dans les tiroirs ou "sous le coude" du chef de l'Etat pour paraphraser ce dernier.


En effet, même si les grosses magouilles mises à nu par les rapports de la CENTIF, de l'OFNAC et de la Cour des comptes ont ému plus d'un, aucune suite n'est donnée aux conclusions de ces différents corps de contrôle qui ont épinglé des pontes du pouvoir. Pis, la présidente d'un des corps connue pour sa détermination à éradiquer la fraude et la corruption a été sanctionnée alors qu'un directeur d'autorité de régulation plus conforme au système s'est vu attribuer une "promotion".

En tous les cas, la bonne gouvernance exige que la transmission du rapport de l'IGE sur les collectivités locales qui vaut au maire de Dakar et à certains de ses collaborateurs d'être convoqués par la justice soit suivie par la transmission des autres rapports en dormance au palais et devant la justice. Du moins si l'on ne veut pas conforter ceux qui disent que les rapports d'audit des corps de contrôle sont seulement exploités à des fins de règlements de compte politique.
il est temps que macky se decide ???????????? SUR SON CAS

3.Posté par sall le 25/04/2017 23:02
TU A RAISON Post Numéro 2 IL EST temps que Macky se décide et nous édifie car siré dia est entrain de dilapidé les ressources de la poste a des fins politiciennes: nous employés de la poste nous avons de miserables salaires qui n'est même pas en mesure de nourrir un enfant de 4 mois et pendant ce temps il se la coule douce avec sa 2 em épouse qui est une parmi nous
c est pas normal
un postier désespéré

TU A RAISON Post Numéro 2 IL EST temps que Macky se décide et nous édifie car siré dia est entrain de dilapidé les ressources de la poste a des fins politiciennes: nous employés de la poste nous avons de miserables salaires qui n'est même pas en mesure de nourrir un enfant de 4 mois et pendant ce temps il se la coule douce avec sa 2 em épouse qui est une parmi nous
c est pas normal
un postier désespéré

Nouveau commentaire :

LES GENS... LES GENS... LES GENS... | ACTUALITÉ | REACTIONS | ÉCHOS DE LA PRÉSIDENTIELLE | Les Premières Tendances | International | PEOPLE & BUZZ | PHOTO | ENQUÊTES & REVELATIONS | CONTRIBUTIONS | COMMUNIQUE | VIDÉOS | Revue de presse | INTERVIEW | NÉCROLOGIE | Analyse | Insolite | Bien être | QUI SOMMES NOUS ? | PUB | Lu Ailleurs | PRÉSIDENTIELLE 2019