Dakarposte.com - Le site des scoops

Voici le film de l’avortement dont Malick Gackou est accusé, de A à Z

SOCIETE

Voici le film de l’avortement dont Malick Gackou est accusé, de A à Z
Le janvier Malick Gakou a été interpellé puis retenu quelques instants à la sûreté urbaine, avant d’être relâché. En fait, Malick Gakou est cité dans une affaire d’avortement.

Le leader du Grand parti est vite monté au créneau pour démentir l’information, tout en annonçant une plainte contre les auteurs de l’information. Mais en réponse à sa réaction, Source A dit proposer des morceaux choisis de l’audition de A.D, du chauffeur de Gakou, de Dr Niang, en service dans une polyclinique basée à Dakar et de B. SY, ami intime Malick Gakou.

A tort ou à raison, le Pv de la sûreté urbaine fait état d’une affaire d’interruption volontaire de grossesse dans laquelle Malick Gakou est cité. Mais à ce stade de l’enquête, Source A, consulté par Actunet, parle de « complicité soupçonné » de Gakou.

C’est le 11 janvier 2018 que A.D, née le 04 juillet 1993, a été conduite à la sûreté urbaine. Sans ambages, elle a avoué les faits qui lui sont reprochés. Ella a avoué aux enquêteurs qu’elle est tombée enceinte de Malick Gakou. Et que c’est avec l’aide de ce dernier qu’elle a commis l’interruption volontaire de la grossesse. C’était à la date du 9 janvier 2018, dans une polyclinique de la place.

Ne pouvant accompagner la fille avec qui il sort depuis trois ans, Gackou se serait attaché les services de B. Sy, pour mener à bien le funeste projet d’avortement. Chose que le leader du Grand parti a nié en bloc.

Les enquêteurs soupçonnent B. SY d’avoir pris langue avec Dr Niang, mais aussi d’avoir conduit A.D à la clinique, à bord d’une voiture de marque Bmw, au volant de laquelle se trouverait le chauffeur de l’ancien ministre du Commerce.

Après examen médical chez un gynécologue, la dame A.D a été placée en garde-à-vue. Dr Niang, lui, n’a pas tenté d’étouffer le poussin dans l’oeuf. Toujours selon des confidences de Source A, consulté par Actunet, Dr Niang a déclaré qu’il a agi à la demande de Malick Gakou.

 Auditionné durant la journée du dimanche 14 janvier, Malick Gakou a été attendu hier lundi 15 janvier vers les coups de 22 heures dans les locaux de la sûreté urbaine, pour faire sa déposition.

La question qui taraude cependant les esprits, c’est de savoir comment cette affaire a atterri devant les enquêteurs, puisqu’il n’y a eu aucune plainte. Ni de la dame, ni de sa famille, encore moins d’une  quelconque individu. C’est pour cela que Malick Gagou a raison de dire que qu’il n’a jamais fait l’objet d’une plainte.
 

Nouveau commentaire :



Publicité

Enquêtes et révélations

Marché d’un montant de plus de 6 milliards F Cfa : l’Armp freine Pape Demba Bitèye et la Senelec

03/12/2020

URGENT- Déclaration de Serigne Modou Kara Mbacké !

03/12/2020

Les détails de l'inhumation de Valérie Giscard d'Estaing prévue samedi ...Macron décrète une journée de deuil national...

03/12/2020

Cérémonie officielle d’hommage à Bouba: Macky sera au Pavillon présidentiel de l’Aibd

03/12/2020

Faux billets saisis à la Médina: 2 des 6 mis en cause placés sous mandat de dépôt

03/12/2020

Dérives dans les médias audiovisuels en ligne, le CNRA met en garde

03/12/2020

Walf TV : "Sortie" ratée pour Ndèye Fatou Ndiaye

03/12/2020

Sadio Mané encore sacré !

03/12/2020

PRIX SIDY LAMINE NIASS POUR LA DEMOCRATIE ET LES DROITS DE L’HOMME.

03/12/2020

Covid-19 : 1 nouveau décès, 7 cas graves, 44 tests positifs et 40 patients guéris

03/12/2020