Dakarposte.com - Le site des scoops et des exclusivités

Vote du Budget : Sonko dénonce les pratiques fiscales du régime

ECONOMIE

Vote du Budget : Sonko dénonce les pratiques fiscales du régime


Ousmane Sonko, le leader de Pasteef, n'a encore pas fait de cadeau au gouvernement. En effet, devant le ministre de l'Economie, des Finances et du Plan, qui était à l'hémicycle pour le vote du budget 2018 du Sénégal, il a fustigé les options fiscales du régime actuel.

 
 

Le spécialiste de la fiscalité explique que pour le budget 2018 du Sénégal, 86.8% des recettes seront supportées par les travailleurs et les ménages. "Les entreprises au Sénégal ne payent pas suffisamment l'impôt", dénonce Ousmane Sonko, qui décrie les exonérations, remises gracieusement, et autres amnisties fiscales.

"L'État renonce à des milliards alors que le boutiquier du coin, quand il ne paye pas la patente, on lui ferme sa boutique. Ayez de la compassion pour les sénégalais. A chaque fois que vous voulez atteindre vos objectifs, vous créer une nouvelle taxe pour les sénégalais d'en bas. Mais ceux qui doivent vraiment payer l'impôt ne le payent pas. Pour preuve, vous venez de créer une taxe sur le ciment et ceux qui le supporteront, ce sont les sénégalais qui veulent construire leur maison", indique Ousmane Sonko.

Et une fois ces taxes collectées, l'État, dans ses dépenses, offre la plupart des marchés aux étrangers, dénonce Sonko : "Quand il s'agit de faire des dépenses, vous donnez les marchés aux étrangers. Ce pays est offert aux étrangers aujourd'hui. Le pétrole vendu, le Zircon vendu", dénonce Sonko.

Quant aux félicitations à l'endroit du régime actuel pour l'augmentation du budget 2018, le leader de Pasteef estime que cela relève de l'ignorance : "Ceux qui pensent qu'un budget qui croit est une performance se trompent. Le budget a toujours augmenté. Le budget n'a cessé de croitre que lors de la crise de 1979 et à l'année de la dévaluation. Arrêtons donc de se féliciter parce que le budget a augmenté. Ce qu'il faut scruter, c'est plutôt la proportion avec laquelle le budget a augmenté. Et sur cela, le Professeur Sall vient de dire que nous sommes dans une logique de baisse", regrette-t-il.
 

Auteur: Youssouf SANE - Seneweb.com


Nouveau commentaire :




Enquêtes et révélations

Urgent : Le Fatwa de Serigne Mountakha contre Aïda Diallo ( Vidéo )

22/10/2019

Recep Tayyip Erdogan accuse l'Occident de "s'être rangé aux côtés des terroristes"

22/10/2019

SICAP : Le personnel décerne son satisfecit à l’endroit du DG sortant Ibrahima Sall...

22/10/2019

Ousmane Ndiaye: « parler de 3e mandat, c’est manquer de respect aux martyrs du 23 juin »

22/10/2019

Graves révélations de Mansour NIANG: "Le Pr Macky Sall n' écoute pas les jeunes de son parti (...)Un cancer est entrain de décimer l'APR de l'intérieur (...)"

22/10/2019

Un tweet funèbre annonce sa mort : Abdou Diouf est bien vivant

22/10/2019

Abdoul Mbaye : « Parler du 3e mandat est désormais un délit »

22/10/2019

Présidentielle 2019 : Adama Gaye « regrette » d'avoir soutenu Idy

22/10/2019

Barthélemy Dias avertit: « Pas de troisième mandat »

22/10/2019

Financement de 150 millions : Zahra Iyane sert une sommation au Dg de la Der

22/10/2019