Dakarposte.com - Le site des scoops


Dakarposte.com




​Rejet de l’annulation du marché de BTP pour Ecotra – Le magnifique plaidoyer d’Assane Dioma Ndiaye pour la préférence nationale

Rédigé par Dakarposte le Jeudi 10 Juin 2021 à 19:04

L’avocat Assane Dioma Ndiaye, par ailleurs fervent défenseur des droits de l’homme a été un des conseillers d’Ecotra lors de sa requête devant la Cour Suprême pour l’annulation de la décision de l’ARMP qui l’évinçait du marché de travaux publics qui concerne la « Boucle des Kalounayes ». Ces travaux consistaient au bitumage et à l’entretien de cette fameuse route de Casamance.
Assne Dioma Ndiaye dénonce la stigmatisation dont fait l’objet Abdoulaye Sylla, le patron d’Ecotra que l’on a voulu écartr  délibérément d’un marché  qu’il avait la capacité de réaliser au profit d’une entreprise chinoise dont on ne connait que très peu de choses.
En termes clairs, l’avocat dénonce donc cette stigmatisation qui a conduit l’homme d’affaires à finir par s’exiler par dépit parce que son propre pays lui refuse ce dont il a droit. 
« Comment pouvez-vous créer des emplois dans un secteur privé national » se demande-t-il. En fait, en défendant Ecotra, Assane Dioma Ndiaye avait plutôt choisi de prendre fait et cause pour le secteur privé national qui est régulièrement écarté des marchés publics alors qu’il a toutes les capacités techniques et financières pour y prétendre. Et de donner l’exemple d’une entreprise étrangère qui avait gagné un marché à Saint-Louis, qui n’a rien réalisé et dont les dirigeants ont disparu miraculeusement sans laisser d’adresse alors qu’ils ont encaissé des milliards.
Il en a profité pour fustiger la présence de ces multinationales qui gagnent tous les marchés de travaux publics dans notre pays, qui rapatrient les milliards que l’Etat dépense à leur compte mais qui, paradoxalement sont obligées de sous-traiter avec Ecotra qui possède tout le matériel dont ils ont besoin pour réaliser leurs travaux. Naturellement C’est Ecotra qui, en soumissionnant devait gagner ces marchés mais, par des tours de passe-passe que personne ne comprend, ce sont toujours des Chinois ou des Français qui raflent tout, ce qui est incompréhensible aux yeux d’Assane Dioma Ndiaye et ça tombe sous le sens.



njaydakarposte@gmail.com
Mamadou Ndiaye
Notez








Inscription à la newsletter











Vidéos & images