Dakarposte.com - Le site des scoops

Acharnement contre Aminata TALL : La bave du crapaud n'atteint pas la blanche colombe…

ACTUALITÉ

S`il y`a un constat que même les personnes les  moins averties en stratégie politique peuvent remarquer aisément, ces derniers temps, c`est bien cette forme d`acharnement tout azimut perpétrée sciemment contre  la personne de la présidente du Conseil Economique Social  et Environnemental, Madame Aminata TALL. Entre articles de presse savamment commandités et incartades maladroitement  planifiées, tous les moyens sont bons pour éliminer cette figure de proue de l`Alliance Pour la République dont le seul tort est d`être la personne qu`il faut à la place qu`il faut.

Par une conspiration bien ficelée qui se heurte,  fort heureusement,  à la réalité des faits, ces  obscursisusseurs de conscience, animés par un pitoyable réflexe de survie politique, se déchainent,  sans modération,   sur  l’ex-édile de Diourbel. Telle une meute d’hyènes affamées sur le cadavre d’un gros hippopotame, on se lâche à cœur joie, usant jusqu'à satiété,  de stratagèmes  aussi fourbes qu`immoraux. On dénigre, on calomnie, on se lance dans des appréciations  tendancieuses et tendancielles de la réalité, dans des impétuosités  grosse de dérapage,  pourvu tout simplement d`arriver à ses fins.

La dernière en date de ces vagues d`infox téléguidées est constituée par l`annonce en boucle faite par  une certaine presse,  soutenant  de façon péremptoire,   que le sort d'Aminata TALL serait  bien scellé.  En vérité,  usant d`une méthode aussi veille que le monde, les détracteurs de cette collaboratrice loyale et efficace du président Macky SALL ne voient les choses qu`à travers le prisme déformant de leurs intérêts crypto-personnels. Vautrés dans leurs draps d’une blancheur candide et imbus de leur mérite supposé, ils s’accrochent  aux strapontins jusqu’à boire la lie. Mais,  qu`à cela ne tienne….


 
 
 


Au-delà de ces attaques découlant d`une logique de politique purement politicienne, il n`est superflu de rappeler,  pour que nul n`en ignore,  que la présidente du CESE a été une actrice majeure de la réélection du président Macky SALL au soir du 24 Février 2019.  On se rappelle encore de l`agréable  surprise qu`elle avait  faite au président de la République,   avec ses énormes valises contenant  des fiches de 45922 signatures de parrainages collectés lors de la période de recherche de parrains par les différents candidats à la candidature. Cette belle moisson avait fini de  refroidir les ardeurs de tous ceux-là qui doutaient encore de sa représentativité politique.   

Fidèle à son leitmotiv, l`efficacité dans la discrétion, Aminata TALL,  avait,   depuis longtemps,  entamé un  travail de sensibilisation sur les réalisations et les perspectives du Président SALL par anticipation,  avant même que la loi sur le parrainage ne soit promulguée. Elle avait ainsi  effectué un travail de fourmis qui avait  débouché sur des résultats satisfaisants enregistrés dans les 14 régions du Sénégal. En clair, bannissant la loquacité à outrance,  elle avait certainement compris que le chasseur qui tousse, sans arrêt, rentre bredouille de la forêt la plus giboyeuse. Autant dire tout simplement,  que ceux qui, comme des sycophantes zélés, s`attendent à un ristourne politique en s`attaquant à cette femme honorable se le tiennent pour dit, la bave du crapaud n’atteindra pas cette blanche colombe...

Abdoulaye FALL


Nouveau commentaire :



Publicité

Enquêtes et révélations

LE CEDEPS DÉNONCE LE SACCAGE DES LOCAUX DU JOURNAL LES ÉCHOS

03/08/2020

L’INHUMATION DU KHALIFE DE MÉDINA BAYE REPORTÉE À JEUDI (PORTE-PAROLE)

03/08/2020

Menaces, "acharnement" contre Serigne Moustapha Sy... : la police scientifique entre en jeu

03/08/2020

Mercato : Annoncé au Barça, Souleymane Aw signe au Portugal

03/08/2020

Stade Assane Diouf : Le collectif de Rebeuss dément avoir pris des engagements avec...

03/08/2020

​Retrouvée avec 17 kilogrammes de chanvre indien, dissimulés dans une bassine : La commerçante Anais Sagna encourt 10 ans de réclusion criminelle

03/08/2020

​Reconnu coupable d'injures publiques et de mise en danger : L'agresseur du professeur Seydi condamné à 6 mois avec sursis

03/08/2020

Expédition punitive contre le journal Les Echos – Les Moustarchidines seraient-ils des intouchables ?

03/08/2020

"LES ÉCHOS" VICTIME D'ATTENTAT / Habib Ndiaye du PUR revendique via un communiqué la barbarie et donne une piste aux gendarmes

03/08/2020

Saccage Du Siège De « Les Echos’’ : Le CDEPS Condamne Une « Agression Ignoble’’

03/08/2020