Dakarposte.com - Le site des scoops et des exclusivités

Affaire Elimane Touré: Plainte pour menace de mort contre l’épouse d’Idrissa Sarr, Big Boss

kewoulo.info

ACTUALITÉ


 

Rebondissement dans l’affaire « Elimane Touré. » Au commissariat de police de Yeumbeul, dans la banlieue dakaroise, la mère de l’intermédiaire en transit, Elimane Touré, retrouvé mort en garde à vue au commissariat de police du Port de Dakar, a porté plainte contre l’épouse de Big Boss, l’homme par qui le malheur est arrivé dans la famille Touré…

Après avoir été le lieu de transit du drame qui a frappé les Touré, le commissariat de police de Yeumbeul va, encore, accueillir la famille d’Elimane Touré. Pour rappel, ce commis en transit avait été interpellé, illégalement, l’année dernière par le policier Lo de Yeumbeul. Et remis à un policier du commissent spécial du port où il allait trouver la mort. A l’origine de son interpellation se trouve une plainte déposée par le sieur Idrissa Sarr, Big Boss, son patron commis en transit. Et ce dernier, frustré, d’avoir été insulté par Elimane Touré, avait décidé de laver l’affront « en soudoyant des policiers pour corriger le gosse. » Et la correction a fini par un drame.

Un an après les événements et alors que le dossier se trouve en instruction pour savoir si les policiers avaient torturé à mort -ou non-, Elimane Touré, la mère du défunt vient de raviver le dossier. Dans une plainte adressée au commissaire de police de Yeumbeul, la mère du défunt Elimane Touré a déclaré qu’elle fait l’objet de menaces de mort de la part de l’épouse d’Idrissa Sarr. Informée de cette situation, la police a entendu la mise en cause. « Mais, à en croire des sources proches du dossier, l’épouse incriminée a joué à la folle, feignant ne rien comprendre à ce qu’on lui disait. »

Après leur premier passage devant les enquêteurs, les policiers ont laissé tout le monde repartir chez lui. « Elles sont convoquées à revenir, ce lundi matin, au commissariat pour continuer les auditions des témoins et procéder à des confrontations« , ont laissé entendre ces mêmes sources. Résidentes dans le même quartier, les deux familles qui étaient unies avant le drame se regardent, désormais, en chiens de faïences. Et cette procédure ouverte contré l’épouse de l’homme par qui le malheur est arrivé risque d’envenimer la tension. A Yeumbeul, de nombreuses personnes qui se disent témoins des menaces de mort ont décidé d’aller faire leur déposition ce lundi.


Nouveau commentaire :




Enquêtes et révélations

​Héritage spirituel et physique de Cheikh Béthio Thioune - Sokhna Aïda Diallo, le cheveu dans la soupe

17/10/2019

MANQUE D’EAU À TOUBA : JOUR DE MAGAL, LE CALVAIRE DES POPULATIONS

17/10/2019

Côte d'Ivoire: la candidature de Soro, une question de soutiens et de stratégie

17/10/2019

Les jeunes d'Agnam décrètent le boycott de toutes les activités sportives, culturelles et politiques de leur maire Farba Ngom

17/10/2019

Tout sur le magal : En direct de Touba

17/10/2019

USA : Abdoulaye Cissé, fils du médiateur de la République, poignardé à mort

17/10/2019

Guinée: renvoi du procès des membres du FNDC arrêtés en amont de manifestations

17/10/2019

FONDATEUR DU MOURIDISME CHEIKH AHMADOU BAMBA, INFATIGABLE COMBATTANT DE LA FOI

17/10/2019

Ce que l'on sait des opérations de sécurisation du Magal de Touba

16/10/2019

Communiqué du conseil des ministres du mercredi 16 Octobre 2019

16/10/2019