Affaire Elimane Touré: Plainte pour menace de mort contre l’épouse d’Idrissa Sarr, Big Boss

Dimanche 4 Mars 2018

kewoulo.info

ACTUALITÉ


 

Rebondissement dans l’affaire « Elimane Touré. » Au commissariat de police de Yeumbeul, dans la banlieue dakaroise, la mère de l’intermédiaire en transit, Elimane Touré, retrouvé mort en garde à vue au commissariat de police du Port de Dakar, a porté plainte contre l’épouse de Big Boss, l’homme par qui le malheur est arrivé dans la famille Touré…

Après avoir été le lieu de transit du drame qui a frappé les Touré, le commissariat de police de Yeumbeul va, encore, accueillir la famille d’Elimane Touré. Pour rappel, ce commis en transit avait été interpellé, illégalement, l’année dernière par le policier Lo de Yeumbeul. Et remis à un policier du commissent spécial du port où il allait trouver la mort. A l’origine de son interpellation se trouve une plainte déposée par le sieur Idrissa Sarr, Big Boss, son patron commis en transit. Et ce dernier, frustré, d’avoir été insulté par Elimane Touré, avait décidé de laver l’affront « en soudoyant des policiers pour corriger le gosse. » Et la correction a fini par un drame.

Un an après les événements et alors que le dossier se trouve en instruction pour savoir si les policiers avaient torturé à mort -ou non-, Elimane Touré, la mère du défunt vient de raviver le dossier. Dans une plainte adressée au commissaire de police de Yeumbeul, la mère du défunt Elimane Touré a déclaré qu’elle fait l’objet de menaces de mort de la part de l’épouse d’Idrissa Sarr. Informée de cette situation, la police a entendu la mise en cause. « Mais, à en croire des sources proches du dossier, l’épouse incriminée a joué à la folle, feignant ne rien comprendre à ce qu’on lui disait. »

Après leur premier passage devant les enquêteurs, les policiers ont laissé tout le monde repartir chez lui. « Elles sont convoquées à revenir, ce lundi matin, au commissariat pour continuer les auditions des témoins et procéder à des confrontations« , ont laissé entendre ces mêmes sources. Résidentes dans le même quartier, les deux familles qui étaient unies avant le drame se regardent, désormais, en chiens de faïences. Et cette procédure ouverte contré l’épouse de l’homme par qui le malheur est arrivé risque d’envenimer la tension. A Yeumbeul, de nombreuses personnes qui se disent témoins des menaces de mort ont décidé d’aller faire leur déposition ce lundi.

Dakarposte.com

Nouveau commentaire :



Publicité

Enquêtes et révélations

Le point sur le remaniement en France

16/10/2018

Meurtre de Mariama Sagna Sonko- En cavale depuis quelques semaines, Saliou Boye tombe finalement à Tamba

16/10/2018

LES CENTRES SECTORIELS DE FORMATION, UNE RÉPONSE AU BESOIN EN RESSOURCES HUMAINES (MACKY SALL)

15/10/2018

La communauté Sénégalaise d'Italie encore endeuillée- Fallou et Mbagnick rendent l'âme des suites...

15/10/2018

Exclusif- Présidentielle 2019 : Madické Niang se paie cash une permanence sur la VDN...

15/10/2018

Audio/ Magal sans trains, Abdou Ndéné Sall Ministre Délégué en charge du chemin de fer s’explique

15/10/2018

Dérapage de Sonko: "Quand j’ai entendu ses propos, j’ai eu vraiment froid dans le dos"

15/10/2018

L'ancien footballeur Bonaventure Kalou élu maire de Vavoua en Côte d'Ivoire

15/10/2018

Le Président Mbagnick Diop "guest star" ce lundi soir de la chaine AFRICA 24

15/10/2018

Louis Camara: " C'est malheureux, mais il n'y aucune amélioration, aucune progression dans le jeu collectif de nos Lions "

15/10/2018