Attentat de Londres : au moins 6 morts et 48 blessés, des Français parmi les victimes

Agressions au couteau à Borough Markel, camionnette fauchant des piétons sur le pont de London Bridge.. voici ce que l'on sait à l'heure actuelle de l'attaque de la nuit dernière.

International



Au moins six personnes ont été tuées et 48 blessées, lors d'un attentat dans la capitale britannique samedi, des Français figurent parmi les victimes, annonce dimanche matin l'Elysée. Trois assaillants dans une camionnette ont foncé dans la foule sur le London Bridge puis ont poignardé des passants, avant d'être abattus par la police.

L'attentat, qui n'avait pas été revendiqué tôt dimanche matin, s'est produit quelques minutes après la fin de la finale de la Ligue des champions, dans un quartier où beaucoup de spectateurs s'étaient rassemblés pour suivre le match dans les bars. 

Voici ce que l'on sait de cette attaque qui intervient douze jours après un attentat suicide à Manchester, qui a fait 22 morts et plus de 100 blessés, et cinq jours avant des élections législatives au Royaume-Uni :

Samedi soir, 22 heures, Londres bascule dans la terreur

Vous aimez cet article ?Inscrivez-vous à la Newsletter de l'Obs

Que s'est-il passé ?

Les policiers ont été appelés à 22h08 locales (21h08 GMT) suite à des témoignages faisant état d'une camionnette fonçant contre la foule sur le pont de London Bridge. Très vite, d'autres témoignages ont fait état d'attaques au couteau dans le quartier voisin, très à la mode, de Borough Market, sur la rive sud de la Tamise.

La camionnette blanche a fini sa course dans la clôture entourant la cathédrale de Southwark. Les assaillants, armés de couteau, se sont alors précipités dans des bars proches, bondés le samedi soir.

La police armée est intervenue moins de dix minutes après le premier appel d'urgence et a tué les trois suspects, a indiqué un porte-parole de la police. "Les suspects portaient ce qui ressemblait à des vestes explosives, qui se sont révélées fausses", a-t-il précisé.

Combien de victimes ?

Six personnes ont été tuées, selon la police. Plus de 48 blessés ont en outre été hospitalisés dans cinq établissements différents, ont annoncé les services ambulanciers, qui ont soigné des blessés plus légers sur place.

Ces blessés sont hospitalisés dans cinq établissements différents, précisent les services ambulanciers, qui ont aussi soigné des blessés plus légers sur place.  Un témoin a parlé de "cinq ou six" personnes renversées sur le pont. D'autres témoins ont évoqué plusieurs personnes attaquées au couteau à Borough Market.

Des Français figurent parmi les victimes, annonce dimanche matin l'Elysée. Le Quai d'Orsay a mis en place deux numéros d'urgence pour qui "aurait des informations sur d'éventuelles victimes" françaises : + 44.7887.768941 et 01.43.17.51.00.

L'ambassade de France à Londres annonce également une sécurité renforcée pour les élections législatives françaises, qui se déroulent ce dimanche 4 juin pour les Français de l'étranger. 

Où l'attaque a-t-elle eu lieu ?

Le London Bridge est un des axes principaux desservant le quartier des affaires de Londres, la City.

Borough Market, situé dans le prolongement du pont, sur la rive sud de la Tamise, est connu pour son marché alimentaire. C'est un lieu couru de la vie nocturne londonienne et ses cafés, bars et restaurants sont souvent remplis le samedi soir.

Non loin se trouve la gare de London Bridge et le gratte-ciel The Shard, le plus haut de Grande-Bretagne.

Quelles sont les réactions ?

Le niveau d'alerte terroriste en Grande-Bretagne  est au niveau "critique", soit celui d'un attentat  "hautement probable". La police armée et les services de secours se sont rapidement rendus sur les lieux de l'attaque. La gare de London Bridge a été fermée et la police a rapidement bouclé la zone.

La Première ministre britannique, Theresa May, a déclaré que "le terrible événement de Londres est traité comme un possible acte terroriste".

Le maire de Londres Sadiq Khan a évoqué "une attaque délibérée et lâche contre des Londoniens innocents et des visiteurs de notre ville qui profitaient d'un samedi soir".

Le président américain Donald Trump a offert "le soutien total" des Etats-Unis lors d'un appel téléphonique à Mme May. Le président de la Commission européenne, Jean-Claude Juncker, a dit suivre "avec horreur les derniers événements de Londres ".

Le nouveau président français Emmanuel Macron a assuré que "la France est plus que jamais aux côtés du Royaume-Uni".

C.C. avec agences

L'Obs

L'Obs

Journaliste

Nouvel Lobs

Nouveau commentaire :



Publicité


Enquêtes et révélations

Cheikh Tidiane SECK À WADE : « Laissez Votre Fils Biologique Se Battre… »

16/09/2019

Scandale à la mairie de Ziguinchor : Abdoulaye Baldé s’en lave les mains et promet de ne soutenir ou défendre personne

16/09/2019

DERNIÈRE MINUTE- Le Pr Macky Sall attendu ce mardi à Médina Gounass

16/09/2019

Les cours du pétrole s'envolent après les attaques de drones en Arabie saoudite

16/09/2019

OUMAR YOUM SATISFAIT DES TRAVAUX DE VOIRIE MENANT À MASSALIKUL DJINANE

16/09/2019

MATAM : UN ENFANT MEURT ÉLECTROCUTÉ EN TOUCHANT L’ANTENNE D’UN POSTE DE RADIO

16/09/2019

Justice : Les victimes de Joni-Joni réclament 20 millions de FCfa à Bougane

16/09/2019

HCCT Et Ministères : Les Socialistes S’accrochent À Leurs Privilèges

16/09/2019

Dakar Dem Dikk, parfum de scandale autour des salaires

16/09/2019

Réponse à Monsieur Bamba NDIAYE,

16/09/2019