Dakarposte.com - le site des scoops et des exclusivités

Audience à questions – El Hadj Diouf reçu par la Premier ministre. A quelles fins ?

Lundi 9 Juillet 2018
ACTUALITÉ

Les sources de dakarposte tapies dans les coins et recoins de la Primature ont aperçu la tête de l’ancien footballeur international, El Hadj Diouf qui attendait  d’être reçu par le Premier ministre, Mahamed Boun Abdallah Dione.
Dioufy a été reçu pendant deux bonnes heures par le  numéro deux du régime et les termes de leur entretien en intriguent plus d’un.
Que peuvent se dire ces deux hommes si différents ?
Le Pm est un homme réputé discret, d’une exquise urbanité et doté d’une vaste culture tandis que Dioufy passe aux yeux de l’opinion pour un rustre, un incorrigible iconoclaste et un soudard qui agit toujours comme un éléphant dans un magasin de poteries précieuses. Pour dire qu’il y a un gouffre entre l’esprit structuré de Boun Abdallah Dione et les frasques incohérentes de Diouf. Mais la République est ainsi organisée que le Premier ministre ne peut ignorer aucune idée, aucune initiative et c’est dans ses missions que parler à tous les Sénégalais qui peuvent lui apporter un peu plus de sérénité et d’efficacité dans son travail.
Aujourd’hui que ses principales tâches sont politiques avec la perspective de la prochaine présidentielle, peut-être qu’il veut confier à Dioufy la mission de réconcilier les étudiants  de Saint-Louis avec le gouvernement et, par-delà avec un président à la recherche d’un second mandat. Peut-être qu’il souhaite demander à l’ancien Lion d’agir auprès de la jeunesse pour faire adhérer cette frange majoritaire de notre pays au projet de  Macky Sall ? Certains observateurs se posent ces questions, sans oublier qu’El Hadj Diouf est très hostile au coach des Lions, Aliou Cissé et au président de la Fédération sénégalaise de football, maître Augustin Senghor. Diouf n’a jamais cessé de «clasher» la gestion Senghor ni de critiquer vertement les choix et méthodes de Cissé, son ancien co-équipier et capitaine dans la Tanière des Lions. Peut-être qu’il était donc venu proposer à Boun Abdallah le limogeage de cette équipe gagnante pour lui confier, à lui et à personne d’autre des responsabilités à ce niveau ? La campagne infructueuse des Lions en Russie lui donne sans doute l’occasion de casser du sucre sur le dos de ses deux «ennemis» auprès du Pm. Ministre conseiller auprès du président de la République, il compte sans doute exciper de cette qualité pour tenter d’influencer le Premier ministre et l’amener à proposer au Président Sall de se débarrasser de la tête pensante et du moteur de notre football de haut niveau. A son profit naturellement car l’homme est imbu de sa personne et se croit sorti de la cuisse de Jupiter.

Mais nos sources qui connaissent bien le Premier ministre, nous assurent que ce dernier ne peut être l’objet de quelque influence extérieure que ce soit et qui pourrait compromettre sa mission et ses objectifs. Des chances pour El Hadj Diouf d’obtenir la tête de Senghor et Cissé ? Très peu probable, voire impossible assurent ces sources proches de la Primature. Qui vivra verra !
 
Mamadou Ndiaye

Nouveau commentaire :



Publicité

Enquêtes et révélations

Le représentant du pape en France visé par une enquête pour "agressions sexuelles"

15/02/2019

Affaire 94 milliards: Les députés convoqués ce vendredi

13/02/2019

Présidentielle nigériane: le duel des dinosaures

11/02/2019

50 millions de la Fondation « Servir le Sénégal » aux mosquées de la Patte- d’oie : « Aucune consigne de vote en faveur du Président » (Association des musulmans)

13/02/2019

Gorom : Un camion écrase mortellement un enfant de 6 ans

13/02/2019

Grave accident à Thiès : Une élève, K. Dieng âgée de 18 ans, meurt sur le coup, la tête écrasée par un camion

15/02/2019

Accident de Sicap : Mously Mbaye est finalement décédée

11/02/2019

Présidence de l'Union africaine: après Paul Kagame, voilà Abdel Fattah al-Siss

11/02/2019

Les Espagnols appelés aux urnes le 28 avril pour des législatives anticipées

15/02/2019

Affaire des 94 milliards : Le groupe parlementaire Démocratie et Liberté disqualifie la commission d'enquête parlementaire

15/02/2019