Dakarposte.com - Le site des scoops

Baisses de loyers: la demande de Macron "ne tient pas la route"

La dernière intervention du président de la République n'est pas passée inaperçue, suscitant la colère des associations de propriétaires immobiliers.

International

Les dernières déclarations d'Emmanuel Macron, qui appelle les propriétaires à baisser les loyers de 5 euros, ont suscité mardi de vives réactions chez les professionnels de l’immobilier, à commencer par l’Union nationale des propriétaires immobiliers (UNPI). Jean Perrin, son président, a critiqué la proposition du président de la République, qui est "proche de la démagogie". Son voeu "ne tient pas la route", et sur le plan légal, "l'avis d'un chef d'État ne peut faire changer les contrats de location qui sont déjà signés", nous a-t-il confié par téléphone.

L'UNPI estime en outre que cette annonce n'a pas été prise en concertation avec elle, ni avec ses propriétaires bailleurs adhérents. Surtout, "les loyers baissent depuis le début de l'année en France", comme vient de le confirmer l’Observatoire des loyers Clameur. La baisse est de 0,6% sur les huit premiers mois de 2017, ce qui en fait l'une des plus "mauvaises années" pour le marché locatif depuis 20 ans, selon l'association.

Emmanuel Macron ne fait que "rattraper son erreur" sur la baisse des APL en mettant cela "sur le dos des 2 millions de propriétaires bailleurs" en France, ajoute Jean Perrin. "Cet appel ne va pas enchanter les bailleurs les moins aisés, qui ont déjà baissé les loyers pour s'adapter au marché, et qui dans le même temps voient leurs taxes foncières augmenter", a ajouté l'association, appelant tous les propriétaires à "manifester et à résister". Selon elle, il y a des pistes pour faire baisser les loyers, comme l'allègement de la fiscalité.

"Silence collectif"

De son côté, la CLCV considère que "l’appel à la responsabilité collective ne constitue pas en soi une politique du logement". L'association de défense des consommateurs demande donc à Emmanuel Macron de "geler les loyers pour l’année 2018 et d’appliquer l’encadrement des loyers dans les 28 agglomérations concernées, seule solution efficace pour préserver le pouvoir d’achat des ménages".

 

À l'occasion d'un discours devant les préfets à l'Élysée, le président a appelé mardi "publiquement tous les propriétaires à baisser les loyers de 5 euros". Le chef de l'État s'est également dit "surpris du silence collectif" et de l'absence d'appel "aux bailleurs sociaux, aux propriétaires à baisser le prix du logement". "C'est cela la responsabilité collective", a insisté Emmanuel Macron. Cette demande au plus haut niveau fait suite à la polémique suscitée par la baisse uniforme de 5 euros des APL par foyer, annoncée le 22 juillet.


Nouveau commentaire :



Publicité

Enquêtes et révélations

La vérité sur la "libération" de Hissène Habré (Par Daouda Mine)

06/04/2020

Sénégal - Covid 19 : Hissène Habré obtient une autorisation de sortie de 60 jours .

06/04/2020

Coronavirus : 833 nouveaux décès en 24 heures en France, bilan en forte hausse

06/04/2020

Affaire Hiba Thiam- Un policier ...entendu et disculpé

06/04/2020

Coronavirus : le Premier ministre britannique Boris Johnson admis en soins intensifs

06/04/2020

Riposte contre le Covid-19: Khadim Bâ, PDG de Locafrique contribue à titre personnel, à hauteur de 10 millions FCfa

06/04/2020

Le Pr Macky Sall libère Hissein Habré

06/04/2020

MINISTERE DE L’EAU ET DE L’ASSAINISSEMENT: COMMUNIQUE CONJOINT SEN’EAU-SONES

06/04/2020

CORONAVIRUS - MORT EN ESPAGNE D’ALFONSO CORTINA, PCA DU GROUPE BDK

06/04/2020

​Ce que l'on sait de... "Nekh" arrêté dans "l'affaire Hiba Thiam"

06/04/2020