Barreau de Paris: Bourgi suspendu

ACTUALITÉ

En janvier 2018, Robert Bourgi avait déclaré vouloir « niquer » l’ancien candidat à la présidentielle. Des propos jugés « violents » par le conseil de discipline du barreau de Paris, qui a décidé de le suspendre de ses fonctions pendant un an.
« François Fillon, j’ai décidé de le tuer pour diverses raisons […] Je vais le niquer. » Pour ces propos, tenus le 29 janvier 2018 sur notre antenne, l’avocat Robert Bourgi a été condamné par ses pairs le 18 décembre dernier, a appris BFMTV auprès du barreau de Paris, confirmant une information de l’Express. Il écope d’une interdiction d’exercer pendant un an, et dispose d’un mois pour faire appel de cette décision.
A l’issue d’une enquête disciplinaire, le conseil du Barreau de Paris a estimé que ces séquences télévisées donnaient « des avocats une image violente, vulgaire et cynique, de nature à nuire à l’image de la profession ».
La « violence » des propos et la « description minutieuse » du piège tendu à François Fillon seraient « incompatibles avec les principes de modération, de dignité et de délicatesse qui figurent parmi les 16 principes essentiels qu’un avocat doit respecter en toutes circonstances et pas seulement dans son cadre professionnel », indique l’arrêté de la décision consulté par L’Express.

Se venger de François Fillon

Le 29 janvier 2018, Robert Bourgi avait avoué, lors d’un documentaire diffusé sur BFMTV, nourrir une « grosse colère » contre François Fillon qui, selon lui, aurait eu un comportement inapproprié envers Nicolas Sarkozy. « Il a été ignoble avec Nicolas Sarkozy (…) qui touche à Sarkozy me touche », disait-il. Robert Bourgi fomente alors un plan pour se venger et offre trois costumes Arnys à François Fillon après sa victoire à la primaire, pour une valeur de 13.000 euros. L’avocat « balance » ensuite l’info à la presse. La révélation fait son effet: la candidature de François Fillon, déjà très fragilisée par les révélations sur son épouse, est définitivement plombée.
En 2012, Robert Bourgi avait déjà été sanctionné par le conseil de discipline. Il avait révélé avoir porté des mallettes d’argent à Jacques Chirac et Dominique de Villepin. L’enquête judiciaire ouverte par le parquet sur ces faits avait été classée mais le barreau de Paris avait condamné l’avocat à une interdiction d’exercer de 2 ans dont 6 mois ferme.

Nouveau commentaire :



Publicité

Enquêtes et révélations

UNE ANCIENNE MISS ACCUSE JAMMEH DE VIOL : « JE SUIS LITTÉRALEMENT SORTIE EN TITUBANT »

26/06/2019

Mauritanie: une centaine d’étrangers dont des Sénégalais arrêtés, Internet coupé

26/06/2019

Salaires et pensions : L’État anticipe les paiements...

26/06/2019

LA SAR À LA FAMILLE 'BÂ ' ? / Quand Bâ Khadim bat ses cartes pour s'accaparer de 51% des parts de la Société ! Que risque le Sénégal si la Sar échouait entre des mains inexpertes ?

26/06/2019

"Maman" de la série "Un Café Avec...", c'est une...bombe !

26/06/2019

L’ancien porte-parole du Pds n’a pas manqué l’occasion de ‘’démolir’’ Aliou Sall après son geste, jurant de son innocence, la main sur le Coran.

26/06/2019

Après Aliou Sall et El Hadj Kassé : Aly Ngouille, prochaine victime de l'affaire Petro-Tim ?

26/06/2019

Alioune Badara Fall: "j'avoue que j'avais l'intention de coucher avec Bineta Camara"

26/06/2019

PORT DE DAKAR : 238 KG DE COCAÏNE SAISIS AU MÔLE 1 (DOUANE)

26/06/2019

CAN 2019 : LE ZAMBIEN JANNY SIKAZWE AU SIFFLET DE SÉNÉGAL-ALGÉRIE

26/06/2019