Dakarposte.com - Le site des scoops

Buthaina, 4 ans, symbole de la guerre civile au Yémen

International

Buthaina, 4 ans, symbole de la guerre civile au Yémen

Pour conscientiser le monde sur la guerre civile au Yémen, la photo de Buthaina, 4 ans, unique survivante d'un raid qui a décimé sa famille, se répand comme une trainée de poudre sur Twitter.

© reuters.
© reuters.
© reuters.

Buthaina Mansour, 4 ans, est en passe de devenir célèbre bien malgré elle. En cause, un cliché très dur de la fillette sur lequel elle apparaît l'oeil gauche tuméfié et tentant de maintenir ouvert l'oeil droit à l'aide de sa main.

Buthaina se trouvait dans l'un des deux bâtiments de Sanaa, la capitale yéménite, détruits par des frappes aériennes vendredi dernier. Quatorze personnes y ont péri. Huit d'entre elles sont membres d'une même famille dont cinq enfants, selon le Comité international de la Croix-Rouge; probablement les proches de Buthaina puisqu'elle serait la seule survivante de sa famille.

Le sort de cette orpheline devant lequel il est difficile de rester de marbre, a ému nombre d'internautes qui en soutien à la population yéménite, postent des photos sur lesquelles ils reproduisent le geste de Buthaina. Les clichés sont accompagnés du hashtag "#I_SPEAK_FOR_BUTHINA.

 

Lire aussi


Nouveau commentaire :



Publicité

Enquêtes et révélations

Abus de confiance : Un agent des Impôts et Domaines mis en cause dans une affaire de vente de voitures, jugement mis en délibéré au 23 janvier

20/01/2020

Mary Teuw Niane en route vers l'opposition ? Son interview sur la chaîne You Tube Jotna Tv déclenche la colère des "apéristes"

20/01/2020

​Primature : Boun Abdallah Dione sur le retour ?

20/01/2020

Faux compte de l'ex-Pm sur LinkedIn et facebook: Mahammad Dionne dégage sa responsabilité

20/01/2020

Mbour : Près de deux tonnes de drogue saisies dans une pirogue.

20/01/2020

Coumba Kane et son fameux "enlèvement" : Cette dame est une affabulatrice hors-pair

20/01/2020

Sabotage de la réunion Pr/ Apr à Londres : la structuration du parti APR au niveau de la Diaspora réclamée

20/01/2020

Violence extrême, meurtres sadiques : La population terrorisée par la fréquence des drames...

20/01/2020

Matar Bâ aux Dtn et formateurs : ‘’Vous n’aurez jamais le nécessaire, mais...’’

20/01/2020

Mame Makhtar Guèye sur les excuses de Rangou : «Tout ça c'est bien beau, mais… »

20/01/2020