Dakarposte.com - Le site des scoops
Dakarposte.com

Comment l’Etat a « utilisé » Touba pour liquider Assane Diouf

Rédigé par Dakarposte le Samedi 16 Décembre 2017 à 15:31

Ces révélations sont du site mouride Assirou. « Sur le point d’être expulsé des Etats-Unis d’Amérique, où il a séjourné illégalement dix-sept ans durant, Assane Diouf s’était singularisé en injuriant publiquement à travers des vidéos qu’il postera le Président Macky Sall, le procureur de la République, Serigne Bassirou Guèye, des marabouts et célébrités. N’empêche quand il débarquera à Dakar de force, il ne fut pas retenu à la Dic. Ce qui avait étonné plus d’un.
L’activiste étiqueté insulteur public n°1, Assane Diouf s’était posé des questions sur l’origine de la fortune subite du porte-parole du Khalife général. Sa maison fut attaquée par quelques employés de Touba Tv, reconnus et identifiés. Commettant ainsi les délits de violation de domicile, menace de mort et de destruction de biens appartenant à autrui. Le Procureur est tenu de les entendre. Pour l’instant c’est Assane Diouf, devenu victime, qui a poussé le Parquet à piétiner le Droit. Car c’est l’activiste qu’il a capturé et placé sous mandat de dépôt au nom de Serigne Bass.
Mais des dignitaires mourides ont convaincu le marabout qu’il a été piégé par le pouvoir, qu’on s’est servi de son nom pour régler son compte à celui qui avait insulté Macky Sall et le maître des poursuites, qui guettaient la bonne occasion pour avoir Assane sans se salir. Serigne Bass leur a servi de rabatteur malgré lui, d’autant plus qu’il n’a pas déposé une quelconque plainte contre celui qui l’a attaqué.
Alors se sachant piéger la voix de Touba a saisi le Président Sall depuis plus de deux semaines pour lui demander de faire libérer Assane Diouf, s’il est arrêté à cause de lui. Mais depuis Macky Sall fait la sourde oreille. Ce qui fait que le procureur de la République pourrait accélérer le dossier pour le faire juger au plus tôt afin que son grand patron Macky puisse dire à Serigne Bass qu’il n’a aucune autorité sur la Justice et donc sur un verdict rendu.
Mais Assane Diouf, très condamnable pour ses propos aux antipodes de la culture du Sénégal, aura réussi à mettre en mal Bassirou Guèye, Macky Sall et Serigne Bass. Ses agresseurs de Touba Tv seront prochainement entendus. Des experts du Droit soutiennent d’ailleurs que s’il y a troubles à l’ordre à l’ordre public, c’est à ceux qui ont trouvé l’activiste chez lui qui en sont coupables ».
Actunet.net
Notez


Inscription à la newsletter











Vidéos & images