Dakarposte.com - Le site des scoops
Dakarposte.com

Emmanuel Macron “à cran” : ce conseiller qui l’a mis dans une colère noire à l’Elysée

Rédigé par Dakarposte le Jeudi 23 Juin 2022 à 17:59

Après la déroute de la majorité présidentielle aux élections législatives, le président de la République Emmanuel Macron serait-il à cran ? Le site Politico révèle, jeudi 23 juin, une anecdote qui en dit long sur l'ambiance à l'Elysée…


Emmanuel Macron “à cran” : ce conseiller qui l’a mis dans une colère noire à l’Elysée
Alors qu'il s'est envolé pour Bruxelles afin d'assister à un sommet européen, jeudi 23 juin, Emmanuel Macron apparaît plus que jamais affaibli après la défaite de la majorité présidentielle aux élections législatives. Un mauvais score qui aurait du mal à passer et qui aurait mis le chef d'État sous pression.

Le site Politico raconte, jeudi 23 juin, que le président de la République aurait en effet eu un accès de colère cette semaine contre l'un de ses collaborateurs. Jean-Marie Caillaud, le conseiller "territoires" du Palais de l'Élysée, aurait critiqué la gestion de la campagne des législatives, ce qui lui a valu "une soufflante d'anthologie" de la part d'Emmanuel Macron. "Il a pris pour tout le monde", a commenté un macroniste, en décrivant un président "à cran". Une tension qui ne risque pas de s'atténuer en l'absence de majorité absolue pour gouverner.

Élisabeth Borne remplacée par une figure de droite ?
Emmanuel Macron doit trouver des alliés parmi les forces d’opposition et ainsi "collectivement apprendre à gouverner et légiférer différemment", a-t-il déclaré, mercredi 22 juin, lors d’une allocution télévisée. En revanche, s’il n’a rien dit sur un changement de Premier ministre - ce que réclament certains opposants – Le Canard Enchaîné a sous-entendu, dans son édition du mercredi 22 juin, que le chef de l’État pourrait envisager de remplacer Élisabeth Borne par une figure de la droite : Gérard Larcher. "C’est peut-être au Sénat que se trouve la solution", aurait déclaré Emmanuel Macron après s’être entretenu au téléphone avec le président du Sénat. Si pour l'heure, Élisabeth Borne reste à Matignon, ses jours semblent comptés à Matignon. "Le président a renouvelé sa confiance à la Première ministre… Mais on ne sait pas pour combien de temps", a ainsi déclaré le directeur de cabinet d’Emmanuel Macron, Aurélien Rousseau, au Parisien, mardi 21 juin.

Notez


Inscription à la newsletter











Vidéos & images