Encore des violences à St. Louis après l'acquittement d'un policier

International

Encore des violences à St. Louis après l'acquittement d'un policier

La ville américaine de St. Louis restait sous tension dimanche après l'acquittement d'un policier blanc pour la mort d'un homme noir, verdict qui a provoqué des manifestations et des violences conduisant à l'annulation de deux concerts ce week-end.

Des manifestants lançaient des projectiles et des débris divers sur les forces de l'ordre dimanche soir, et plusieurs vitrines de magasins ont été détruites, à l'issue de rassemblements qui ont une nouvelle fois dégénéré après avoir commencé pacifiquement, comme lors des deux nuits précédentes. Au moins 35 personnes ont été arrêtées depuis vendredi, jour du verdict, et 11 membres des forces de l'ordre locales ont été blessés dans les affrontements avec les manifestants, pour certains armés de pierres, selon les autorités. 

Les manifestants, dénonçant un racisme institutionnel, ont annoncé qu'ils entendaient mener des actions de blocage et des rassemblements pendant plusieurs jours pour protester contre ce verdict d'acquittement du policier. L'affaire a été suivie au niveau national, car elle était vue par le prisme des relations entre police et communauté noire, et après plusieurs grandes affaires de Noirs tués dans des circonstances troubles par des policiers blancs. Et elle est particulièrement sensible à St. Louis, ville dont la banlieue a été la proie d'émeutes en 2014 après la mort d'un jeune homme, Michael Brown, à Ferguson. L'ancien policier, Jason Stockley, est blanc. 

A l'issue d'une course poursuite en 2011 avec un trafiquant de drogue noir, Anthony Lamar Smith, il a tiré et tué l'homme dans sa voiture. Les diverses vidéos de la scène n'en donnent qu'une image incomplète, mais le policier a notamment été accusé d'avoir déposé une arme de poing dans la voiture pour justifier son acte. Dans une ville à cran, des centaines de policiers assurent l'ordre depuis vendredi, en tenue anti-émeutes. Plusieurs ont été blessés dans les confrontations. Le célèbre groupe de rock irlandais U2 a annulé son concert de samedi soir à St. Louis, après avoir été informé que la police n'aurait pas les moyens d'assurer une protection normale pour ce type d'événement. Dimanche, c'est le concert du chanteur de pop britannique Ed Sheeran qui a été annulé, pour les mêmes raisons, a annoncé l'organisateur Messing Touring Group.


Nouveau commentaire :



Publicité

Enquêtes et révélations

Affaire des 94 milliards : Abdoulaye Daouda Diallo et Cheikh Bâ premiers à être auditionnés

19/04/2019

Thiès : Un homme retrouvé mort dans un bâtiment en construction

19/04/2019

Drame aux Hlm : La bière "jakarta" tue 4 jeunes

19/04/2019

Mangara à l’Artp, Seydou Guèye au Coud

19/04/2019

Retrait de passeports diplomatiques : Des marabouts, un magistrat et des enfants de ministres visés

19/04/2019

Affaire des faux billets : Thione Seck face aux juges jeudi

19/04/2019

Thiès : Un père de famille viole ses filles

19/04/2019

Double meurtre de Médinatoul Salam : Évacué à Bordeaux, Cheikh Béthio Thioune a déposé un dossier médical

19/04/2019

Sur décision royale, le Maroc accorde une contribution financière pour la reconstruction de la cathédrale Notre-Dame de Paris

19/04/2019

Je rends définitivement mon passeport français, ne m’appelez plus française !

19/04/2019