Explosion des demandes d'asile au Canada

International

Explosion des demandes d'asile au Canada

Le rythme des entrées illégales de migrants au Canada en provenance des Etats-Unis a été multiplié par plus de six en juillet et août par rapport à la moyenne au premier semestre, selon les données publiées mardi par le gouvernement fédéral.

En août, plus de 5.700 personnes ont été interceptées par la Gendarmerie royale du Canada (GRC) dans des chemins forestiers hors des postes-frontières avec les Etats-Unis. Ils avaient été 3.134 migrants arrêtés en juillet, a indiqué le ministère canadien de l'Immigration. 

Pour les six premiers mois de l'année, la police avait arrêté en moyenne 725 migrants par mois en situation irrégulière voulant déposer une demande d'asile au Canada. La plupart des demandeurs d'asile arrivés au cours de l'été sont d'origine haïtienne et fuient les Etats-Unis avant la perte prévue en fin d'année d'un statut de protection temporaire accordé à près de 60.000 Haïtiens après le séisme de 2010. 

Au total, plus de 13.200 personnes ont été interceptées à la frontière depuis le mois de janvier par la police fédérale, qui les remet par la suite aux autorités frontalières pour que leur demande d'asile soit traitée. L'écrasante majorité des arrestations sont faites au Québec, où les migrants en provenance des Etats-Unis empruntent un sentier forestier à quelques kilomètres du poste-frontière de Saint-Bernard-de-Lacolle, à 40 kilomètres au sud de Montréal, pour présenter une demande d'asile. 

En vertu d'un accord canado-américain, les demandeurs d'asile doivent déposer leur demande dans leur pays d'arrivée. Cette règle ne s'applique cependant pas à ceux réussissant à atteindre le Canada à travers les quelques 800 kilomètres de frontière entre le Québec et les Etats-Unis en évitant les points d'entrée officiels. Franchir la frontière en situation irrégulière, souvent dans des zones boisées, assure aux nouveaux arrivants que leur demande d'asile sera examinée. 

Mais l'année dernière, le Canada a rejeté la moitié des demandes d'asile faites par des ressortissants haïtiens. Face à cet afflux soudain de demandeurs d'asile, le gouvernement fédéral a renforcé ses effectifs aux frontières et a construit des abris temporaires pour soulager les centres d'hébergement érigés dans les villes voisines.


Nouveau commentaire :



Publicité

Enquêtes et révélations

Vols scooters en Italie : un gang de sénégalais démantelé à Genova

24/01/2020

Aliou Sané (Coordinateur de Nõõ Lank) : "Si toutefois le président Macky Sall tente de se présenter à un troisième mandat, on ira le déloger du palais"

24/01/2020

Escroquerie portant sur 1,5 milliard : De gros bonnets de la République cités

24/01/2020

Les transporteurs sénégalais et maliens en grève

24/01/2020

ÉCHANGES DE TIRS AVEC LES GENDARMES : 3 BANDITS ARRÊTÉS À LA FRONTIÈRE MALIENNE

24/01/2020

Exclu de l'Apr : Moustapha Diakhaté en route vers…

24/01/2020

Après sa longue absence du Sénégal : Sindiély Wade is back !

24/01/2020

Macky convoque une réunion de crise aujourd'hui

24/01/2020

[VIDEO] - UN CAS D’AVORTEMENT CLANDESTIN AU CAMPUS DE L’UCAD

23/01/2020

Cour des comptes : Les anciens DG de l’Artp Daniel Goumalo Seck et Ndongo Diao condamnés à payer une amende de 52 millions francs CFA.

23/01/2020