Dakarposte.com - Le site des scoops


Dakarposte.com




FFAIRE AS DAKAR SACRÉ-CŒUR/RENVOYÉ DEVANT LA CHAMBRE CRIMINELLE: Olivier Brice Sylvain accablé

Rédigé par Dakarposte le Dimanche 24 Janvier 2021 à 17:40

FFAIRE AS DAKAR SACRÉ-CŒUR/RENVOYÉ DEVANT LA CHAMBRE CRIMINELLE: Olivier Brice Sylvain accablé
 
Olivier Brice Sylvain a été renvoyé devant la Chambre pour pédophilie, actes contre nature et détournement de mineurs. L’instruction, qui aura duré presque un an, a permis d’identifier 8 victimes présumées de l’ancien préparateur physique à l’As Dakar Sacré-Cœur.
Libération est en mesure de révéler que le doyen des juges a, par ordonnance en date du 14 janvier dernier, mis en en accusation Olivier Brice Sylvain avant d’ordonner son renvoi devant la Chambre criminelle pour pédophilie, actes contre nature et détournement de mineurs. Nos informations attestent que l’instruction a permis d’identifier d’autres victimes du préparateur physique qui était en service à l’As Dakar Sacré-Cœur. Elles sont désormais au nombre de 8.
En effet le 7 février 2020, le président délégué de l’Association sportive Dakar Sacré-Cœur signalait des suspicions d’abus sexuels commis dans son établissement par leur préparateur physique. Lors de l’enquête confiée à la Sûreté urbaine (Su), il a expliqué que ce jour, le coordonnateur sportif Alexandre Florin Vincent Duboz et Simon Pierre Cannon l’ont informé qu’Olivier Brice Sylvain, responsable de la cellule performance du secteur pro, aurait prodigué, en dehors des créneaux normaux, des séances de massage individuels à des jours mineurs qui se seraient transformés en attouchements sexuels. Entendus, Alexandre Florin Vincent Duboz et Simon Pierre Cannon confirmaient leurs déclarations aux policiers.
Le kinésithérapeute du club Alphonse Ndour précisait aussi, pendant sa déposition, qu’Olivier Brice Syvain n’était pas habilité à faire des massages aux joueurs. Les enquêteurs ont interrogé successivement les nommés A, B, C, D et E (Libération protège leurs identités) tous des mineurs et pensionnaires du club. Ils ont indiqué, sur pv, qu’Olivier Brice Sylvain leur a proposé des séances individuelles de massage au cours desquelles, il a eu à caresser leur pénis parfois jusqu’à éjaculation. Certains comme A. indiqueront que les faits ont parfois eu lieu au domicile du mis en cause. D’autres diront qu’il a réitéré son forfait. Ils étaient unanimes à dire que les faits ont eu lieu entre décembre 2019 et janvier 2020.
L’instruction identifie d’autres victimes.
Interpellé et placé sous mandat de dépôt le 12 février 2020, Olivier Brice Sylvain a complétement nié les faits. Mais, sur délégation judiciaire du juge d’instruction, d’autres victimes ont été identifiées et entendues. Elles ont décrit des actes similaires à ceux dénoncés par leurs camarades.
C’est ainsi qu’X. a expliqué qu’il s’était blessé au genou et devait subir une opération. Cependant, avant l’intervention, il devait faire des entraînements pour renforcer ses muscles. C’est ainsi que l’inculpé l’a amené, un jour, dans le bureau de l’infirmier et lui a proposé de lui masser les adducteurs. Au cours de ce massage, Olivier Brice Sylvain a touché son sexe en le caressant ; il s’est aussitôt levé pour l’apostropher et l’inculpé lui a répondu que cela faisait du travail alors il l’a laissé faire jusqu’à éjaculation.
A sa suite, Y., a déclaré qu’Olivier Brice Sylvain l’a massé une fois à son domicile sis à Sacré-Cœur. Ce jour-là, il lui a fait croire qu’il avait un produit qui faisait disparaitre les douleurs. Il a commencé à masser sa cuisse en remontant jusqu’à son sexe. Il dit avoir repoussé sa main avant de fuir et de se réfugier dans le salon. Il précisait que les faits avaient eu lieu dans la chambre de l’inculpé.
Z. pour sa part fera remarquer qu’Olivier avait l’habitude de le masser et chaque fois il plongeait sa main dans sa culotte jusqu’à son sexe, ce qui le faisait toujours réagir puisqu’il se levait pour lui demander ce qu’il faisait et ce dernier arrêtait ses gestes déplacés immédiatement.
A l’instar d’A., B. confiera que les faits en ce qui le concerne se sont limités à une tentative puisque lors du massage Olivier a tenté certes, de toucher son sexe, mais comme le gênait, il a changé de position en lui indiquant une autre partie de son corps. C. a également fait noter qu’il s’était blessé au genou et Olivier lui a proposé un massage. Mais, au lieu du genou, Olivier a caressé son sexe jusqu’à ce qu’il éjacule. Des faits qui se sont passés au sein même du centre.
Source : Libération quotidien, édition du 23 janvier 2021.
Notez

ACTUALITÉ | Le Billet du Jour | LES GENS... LES GENS... LES GENS... | Religion & Ramadan 2020 | Boy Town | Géo Consulting Services | REACTIONS | ÉCHOS DE LA PRÉSIDENTIELLE | Les Premières Tendances | International | PEOPLE & BUZZ | PHOTO | ENQUÊTES & REVELATIONS | CONTRIBUTIONS | COMMUNIQUE | VIDÉOS | Revue de presse | INTERVIEW | NÉCROLOGIE | Analyse | Insolite | Bien être | QUI SOMMES NOUS ? | PUB | Lu Ailleurs | PRÉSIDENTIELLE 2019 | Le billet de "Konetou"








Inscription à la newsletter











Vidéos & images