Dakarposte.com - Le site des scoops

Fusillade de Munich : arrestation d'un ami du tueur, âgé de 16 ans

Deux jours après le massacre perpétré par un jeune forcené, qui a tué par balles neuf personnes à Munich, la police a arrêté un proche du tueur, un adolescent de seize ans. Il est soupçonné de non dénonciation de crime.

International

Était-il au courant du projet macabre du tueur de Munich avant qu'il ne soit mis à exécution ? La police allemande a annoncé avoir interpellé dimanche soir un adolescent afghan de 16 ans, ami de l'auteur de la sanglante tuerie commise à Munich (sud de l'Allemagne) et soupçonné de non dénonciation de crime.

L'adolescent interpellé s'était "présenté spontanément à la police peu après la crise de folie meurtrière et a été interrogé sur ses relations avec l'auteur", a précisé la police. Mais des vérifications effectuées entre-temps "ont mis au jour des contradictions dans ses déclarations" et conduit à son placement en garde à vue pour "non dénonciation d'un crime".

A-t-il, lui aussi, voulu tendre un piège sur Facebook ? 

La police munichoise laisse entendre également que le jeune Afghan a peut-être aussi, après la tuerie, posté sur Facebook un message similaire à celui qu'avait diffusé de la même manière David Ali Sonboly pour tendre un piège. Il est question d'"un appel sur Facebook pour une rencontre dans un complexe de cinémas près de la gare centrale de Munich", selon le communiqué de la police, qui dit examiner si l'adolescent interpellé en est l'auteur.

 

 

Le forcené de vendredi, qui souffrait de troubles psychiatriques, avait utilisé Facebook pour parvenir à ses fins. Il avait créé un faux compte, empruntant l'identité d'une vraie personne, afin d'inviter ses victimes à venir manger et boire à prix réduits dans un restaurant McDonald's situé près d'un centre commercial.

EN SAVOIR + >> Ce que l’on sait du tireur, qui avait préparé son geste "depuis un an"

Un massacre "préparé depuis un an"

David Ali Sonboly avait préparé son acte depuis un an et acheté son arme sur internet, mais il n'a pas choisi spécifiquement ses victimes. La police de la capitale de Bavière a levé une partie du voile  ce dimanche sur la manière dont David Ali Sonboly, un Germano-Iranien de 18 ans qui souffrait de troubles psychiatriques et était fasciné par les tueries de masse, s'y est pris pour planifier son passage à l'acte.

Il "a préparé son geste depuis un an, c'est-à-dire qu'il a planifié son geste depuis l'été dernier", a déclaré le chef de la police bavaroise, Robert Heimberger, lors d'une conférence de presse sur cette tuerie qui a fait neuf morts, la plupart des adolescents ou de jeunes adultes, ainsi que 35 blessés dont 11 graves.

Fasciné par Breivik

Outre la fascination qu'il portait à Anders Behring Breivik, auteur du massacre de 77 personnes en Norvège - la fusillade de Munich a eu lieu exactement cinq ans après ce carnage -, la police estime que David Ali Sonboly a été influencé par une autre crise de folie meurtrière en Allemagne: à Winnenden (sud-ouest), en mars 2009, un jeune homme de 17 ans avait tué 15 personnes dans son ancien collège, avant de se suicider.

Au total, 58 balles ont été retrouvées sur les lieux de la tuerie. Le tueur a utilisé pour cela un pistolet Glock 17 acheté sur le "Darknet", cet ensemble de sites internet secrets et préservant l'anonymat, sur lesquels peuvent se dérouler des transactions illégales. Quelque 300 autres munitions ont été trouvées dans son sac à dos après qu'il se fut suicidé en voyant la police venir l'interpeller, suggérant que le bilan aurait pu être beaucoup plus lourd.

METRONEWS


Nouveau commentaire :



Publicité

Enquêtes et révélations

Coronavirus / Rebondissements dans l'affaire du cinquième cas mauritanien : Il avait un chauffeur sénégalais...

31/03/2020

Covid-19 : Cse, Teyliom et Free Sénégal font un don de 450 millions fcfa au ministère de la santé

31/03/2020

Affaire "docteur" Samba : Le principal complice tombe, des infirmiers face à la SU aujourd'hui

31/03/2020

Abdoul Mbaye : «Pourquoi je ne suis pas allé au Palais»

31/03/2020

Couvre-feu : Talla Sylla "déchire" les autorisations de circuler

31/03/2020

Covid-19 au Sénégal : 13 nouveaux cas positifs

31/03/2020

Médina : Un immeuble mis en quarantaine après la détection d'un cas positif au coronavirus, le maire Bamba Fall sur place

30/03/2020

Coronavirus- L'hôtel Pullman finalement fermé va t'il accueillir des cas contact?

30/03/2020

Coronavirus : IAM Sénégal a déployé un dispositif digital permettant à ses étudiants d’accéder aux cours en ligne ainsi qu’aux évaluations.

30/03/2020

Un proche du Pape contaminé par le coronavirus

30/03/2020