Dakarposte.com - le site des scoops et des exclusivités

Idrissa Seck : "Ma première préoccupation : remettre de l'ordre dans la gestion de l'État"

Lundi 12 Mars 2018
ACTUALITÉ


Les enlèvements, les sacrifices dont sont victimes les enfants mettent Idrissa Seck dans tous ses états. Le président du parti Rewmi en tournée de dix jours dans la région de Diourbel a abordé la question. À l'étape de Darou Moukhty, il dénonce, avant de promettre de mettre de l'ordre dans le pays s'il est élu.
"Je rappelle simplement que ni le pouvoir, ni les biens terrestres ne doivent justifier qu'on s'en prenne à des enfants et la responsabilité première de l'État est de garantir la sécurité" rappelle le patron des "rewmistes". Je trouve cela ignoble. Je trouve cela inacceptable. Je trouve cela insupportable. Toutes formes de violences exercées sur des êtres humains est répugnante et ça l'est davantage, lorsque ça s'attaque à des enfants", déplore-t-il.
Prenant la défense des enfants, il promet : "ma première préoccupation, c'est de remettre de l'ordre au Sénégal, dans la gestion de l'État. Un leader ne peut pas être faible et sa première fonction c'est d'avoir l'autorité nationale de tout faire pour imposer la sécurité, la discipline, l'hygiène et une justice égale pour tous. C'est la fonction fondamentale. Ce sont ces questions qui occuperont l'essentiel de mon programme", a-t-il confié à nos confrères de la Rfm.
Auteur: Seneweb.com
Cheikh Amidou Kane

Nouveau commentaire :



Publicité


Enquêtes et révélations

OUDOUCAR : La famille du garçon tué par le cortège présidentiel parle

21/10/2018

Youssou Ndour et Ameth Aïdara se retrouvent à New York- Coïncidence ou Rv hors du Sénégal?

21/10/2018

Manifestation :Barthélémy Dias mobilise à Paris

21/10/2018

Harcèlement sexuel au Sénégal : «mon professeur me retenait après les cours»

21/10/2018

Faux Permis De Séjour : Six Sénégalais Arrêtés En Espagne

21/10/2018

Ousmane Tanor Dieng sur l'avenir du PS : " L'époque où un seul parti gouverne est dépassée"

20/10/2018

Dette - Decroix critique Senghor et Macky : « Il était un bon grammairien, mais ça s’arrête là… Macky est arrivé et on a eu une accélération de l’endettement»

20/10/2018

Cheikh Tidiane Sall dans ses nouveaux habits de chef du service protocole de la présidence

20/10/2018

Ndeye Nar: "Dans l'avion vers Le Sénégal il n'y a des blancs. Alors que nous..." - REGARDEZ

20/10/2018

Gâté par Wade, choyé par Macky- Richard Attias rafle encore le marché de la communication du fameux TER

20/10/2018