L’Etat et les élus locaux doivent travailler sur la question foncière, selon Macky Sall

ACTUALITÉ

Le président de la République Macky Sall a pressé lundi les élus locaux à travailler ensemble avec l’Etat sur la question foncière, compte tenu des difficultés enregistrés au quotidien dans le secteur.

"Il nous faut travailler ensemble sur la question foncière (…), les principales sources de conflits au Sénégal viennent du foncier au quotidien. Dans nos communes, il y a tous les jours des difficultés" dans ce domaine, a fait observer Macky Sall lors de la Conférence nationale sur l’aménagement et l’attractivité du territoire (CNAAT).
 
 
"L’Etat a tous les jours du mal pour réaliser des projets structurants, autoroutes, train express, la prise en charge des impactés devient un facteur limitant le renforcement de capacités dans le pays", a-t-il ajouté lors de cette rencontre qui se tenait au Centre international de conférence Abdou Diouf (CICAD) de Diamniadio.
 
Selon le président Sall, l’indemnisation des impactés du projet de l’usine de dessalement des Mamelles a coûté 10 milliards de francs CFA, contre 46 milliards CFA de compensation versés aux populations impactées par le Train express régional.
 
Aussi Macky Sall plaide-t-il pour des "mesures de préservation des terres de la nation", avant de demander, dans cette perspective, une réflexion pour apporter des "réponses pertinentes" à cette problématique. 
Mamadou Ndiaye

Nouveau commentaire :



Publicité

Enquêtes et révélations

​Seydou Guèye sur la Rfm ce dimanche - Des révélations en ...perspective

25/01/2020

Ziarra Omarienne : L’ARTP livre sa contribution pour la réussite de cette 40e édition.

25/01/2020

Mouvement d’humeur à la RTS : L’intersyndicale demande le départ du DRH…

25/01/2020

Après une brève arrestation, les membres de Nio Lank libérés...

25/01/2020

Fonds sociaux : L’Apix accusé de détournement de 10 milliards FCFA

25/01/2020

DISTRIBUTION DE FLYERS SIMON ET PLUSIEURS MEMBRES DE "NOO LANK" ARRÊTÉS

25/01/2020

Affaires Waly, Rangou, Kalista : Mame Makhtar solde ses comptes

25/01/2020

BOGHAL / Mame Boye Diao sur l'exclusion de Moustapha Diakhaté : « Si on avait tué la poule dans l'oeuf, on n’en serait pas là (...) C'est une exclusion normale qui est même venue très tard »

25/01/2020

Kédougou : 2 morts repêchés dans les puits d’or...

25/01/2020

Rufisque/Noo Lank noo bagn : Les manifestants se prononcent

25/01/2020