La Chambre approuve une résolution sur l'Arabie saoudite

International

La Chambre approuve une résolution sur l'Arabie saoudite

 
La Chambre a approuvé jeudi une résolution qui demande entre autres choses de cesser les ventes d'armes à l'Arabie saoudite. Elle a donné lieu à un débat parfois animé entre les partis francophones, particulièrement entre le PS et le MR. La majorité, les écologistes, le cdH (moins une abstention), le sp.a et DéFI ont voté en faveur du texte. Le PS et le PTB se sont abstenus.
A la suite de la polémique sur l'entrée de l'Arabie saoudite dans un comité des Nations Unies pour les droits des femmes, la commission a repris l'examen d'une proposition de Benoît Hellings et Wouter De Vriendt (Ecolo-Groen) sur les liens avec le royaume saoudien. 
 
Les écologistes demandaient la suspension des relations commerciales avec ce pays dans l'attente d'une analyse approfondie des flux financiers en provenance ou à destination de celui-ci. Le texte allait trop loin pour la majorité qui y a apporté un certain nombre d'amendements. Il est ainsi demandé de "soumettre à une réflexion approfondie" les liens diplomatiques, commerciaux et autres.
 
La résolution évoque également les ventes d'armes, sujet sensible pour l'industrie de l'armement wallonne dont l'Arabie saoudite est un très bon client. Elle demande aux entités fédérées de mettre fin à ces ventes.
 
Le PS, en majorité en Région wallonne, a continué de plaider en faveur d'un embargo à l'échelle européenne, à l'instar de ce qui a été fait pour les sanctions russes. La surprise est venue du cdH, son partenaire de majorité, qui soutient la résolution. "C'est un message clair dans la relation qu'entretient notre pays avec l'Arabie saoudite", a souligné Georges Dallemagne, détracteur régulier de l'influence saoudienne dans le monde.
 
Les intérêts flamands n'ont pas été absents du débat. Certaines sociétés flamandes fournissent des composants utilisés dans des armes vendues au royaume saoudien, par exemple des écrans pour des viseurs. Une disposition alambiquée a été introduite faisant référence à une position européenne qui vise plusieurs équipements dont les armes à double usage. Un nouvel amendement faisant référence explicitement aux armes à double usage n'a pas reçu le soutien de la majorité.
 
Mis en cause lors de la polémique autour du vote belge lors de l'admission de l'Arabie dans la commission des Nations Unies, le ministre des Affaires étrangères, Didier Reynders, a assuré les députés que le gouvernement mettrait la résolution en œuvre.
7SUR7.BE

Nouveau commentaire :



Publicité


Enquêtes et révélations

AVENEMENT KARIM WADE- Le lourd tribut du Pds

21/08/2019

Décès de Jacques Diouf : Abdoulaye Wade rend hommage à « un cadre international de haut vol... »

21/08/2019

Photos d’Awa Tounkara : L’étudiante tombée du 3e étage à Ouakam

21/08/2019

MACKY SALL AU SOMMET DU G7 À BIARRITZ, AVANT DE PRENDRE PART AU TICAD 7

21/08/2019

Rentrée gouvernementale : Les dossiers chauds qui attendent le Président Macky Sall

21/08/2019

Drame à Ouakam : Une étudiante chute du 3ème étage

21/08/2019

​Rues et Places de France au nom des Tirailleurs sénégalais : Fodé Sylla encourage le Président Macron et l’invite à aller au-delà

21/08/2019

Kaffrine : Un 4X4 se renverse sur la route de mabo, 3 morts enregistrés

21/08/2019

Transition au Soudan : la composition du Conseil souverain dévoilée

20/08/2019

​Irrité par l’immobilisme de ses ministres, Macky va-t'il remanier?

20/08/2019