La cavale sanglante de Younes Abouyaaqoub

International

La cavale sanglante de Younes Abouyaaqoub


La cavale de Younes Abouyaaqoub, l'auteur de l'attaque à la voiture-bélier sur Las Ramblas, s'est achevée hier après-midi à Subirats, à une cinquantaine de kilomètres de Barcelone, peu après 16h, dans un paysage de vignobles. Qu'a fait le terroriste après l'attentat? Personne ne le sait exactement. Les enquêteurs tentent de reconstituer son parcours sanglant lors des heures qui ont suivi l'attaque de Barcelone.

© afp.
© epa.
© afp.
© afp.
© ap.

Jeudi, vers 16h50, le jeune Marocain de 22 ans fonce dans la foule avec une fourgonnette, et tue 13 personnes. Après son raid meurtrier sur l'artère emblématique de la ville, il parvient à prendre la fuite à pied via la Boqueria, le célèbre marché de Barcelone, où il est filmé par les caméras de vidéosurveillance. Il parcourt environ 6 km et se dirige vers la zone universitaire. Là-bas, il aborde un automobiliste sur un parking, le poignarde avec une machette et place le corps à l'arrière du véhicule, avant de s'enfuir à bord de sa Ford Focus.

Il force un barrage de police
Alors que la ville est en état de siège, il tombe sur un barrage de police, force le passage et renverse un agent. Les policiers tirent sur la voiture, qu'ils retrouveront plus tard abandonnée à côté du bâtiment Walden, à Sant Just Desvern, avec à l'arrière le corps sans vie de l'infortuné automobiliste.

A partir de là, sa piste est perdue. Et personne ne sait ce qu'il a fait les 95 heures suivantes, jusqu'à lundi après-midi. Les Mossos d'Esquadrasoupçonnent le terroriste de s'être déplacé à pied la nuit et de s'être planqué la journée. Sans écarter la piste d'une fuite à l'étranger, peut-être vers la France, les policiers se doutaient qu'il ne pouvait pas être bien loin. Tous ses complices de la cellule terroriste avaient été éliminés et sa famille l'avait appelé à se rendre, ce qui réduisait considérablement la possibilité d'éventuels soutiens.

Vigilance de deux habitants
La trace de Younes Abouyaaqoub a finalement été retrouvée grâce à la vigilance de deux habitants de la région, à une cinquantaine de kilomètres à l'ouest de Barcelone, à Subirats. "Certaines personnes qui se trouvaient à Sant Sadurní d'Anoia, près de la gare, ont aperçu un individu qui correspondait au signalement de Younes Abouyaaquob et en parallèle une dame a également appelé les policiers", a précisé Josep Lluis Trapero, chef de la police catalane.

Grâce à l'appel, les policiers ont localisé l'individu et "cadenassé la zone" dans laquelle il se situait. Deux agents arrivent sur place et aperçoivent un homme qui tente de se réfugier dans des vignobles à proximité de la station d'épuration locale. Quand ils lui demandent de s'identifier, l'individu montre sa ceinture d'explosifs (qui s'est avérée factice) et crie "Allah Akbar!"!. Les policiers n'hésitent pas et l'abattent. Il décède sur place.

"Il avait l'air d'un ermite"
Une heure plus tard environ, la police catalane confirme qu'il s'agit effectivement de Younes Abouyaaqoub. L'auteur de l'attaque sur Las Ramblas a été touché par une balle en plein visage, ce qui avait rendu une première identification visuelle impossible. 

Selon la description faite par le journal La Vanguardia, le jeune homme avait l'air d'un "ermite". Sale, il ne portait pas les mêmes vêtements que le jour de l'attentat, lorsqu'il avait été filmé par les caméras. En revanche, il était toujours en possession de ses lunettes de soleil, de fausses Ray Ban. Deux couteaux et un canif ont également été retrouvés sur lui, mais pas de sac à dos ni de téléphone portable ni d'argent.

 
© ap.
© ap.

Nouveau commentaire :



Publicité

Enquêtes et révélations

CAN 2019: Koulibaly, une absence qui fait mal au Sénégal

19/07/2019

Incident avec la limousine présidentielle à Nguéniène : La responsabilité de l’Ageroute engagée...

19/07/2019

VIDEO - Finale Sénégal-Algérie : Selbé Ndom dévoile le résultat du match

19/07/2019

Arrêt sur image! Le Pr Macky Sall change de caisse

18/07/2019

NGUÉNIÈNE : L'appel de Macky Sall aux socialistes et ses relations avec le défunt Ousmane Tanor Dieng.

18/07/2019

Abdoulaye Wilane : « Tanor vient de naître »

18/07/2019

Dernière minute: Triste nouvelle, le Groupe futurs médias en deuil….

18/07/2019

Ibrahima Ndongo, ancien responsable adjoint du parc automobile de la Présidence : « il faut ouvrir une enquête sur la limousine présidentielle »

18/07/2019

OUSMANE TANOR DIENG, UN "PATRIOTE" ET PÈRE ’’EXCEPTIONNEL’’, SELON SES ENFANTS

18/07/2019

Les Gardiens de la Révolution d'Iran disent détenir un pétrolier étranger

18/07/2019