Dakarposte.com - Le site des scoops


Dakarposte.com




Le Général Aboubacar Sidiki Camara intégrè le CNDR : le très mauvais choix du colonel Doumbouya

Rédigé par Dakarposte le Mardi 14 Septembre 2021 à 08:15

Tristement célèbre, le Général Aboubacar Sidiki Camara alias "Idi Amin"  pour avoir participé  à plusieurs séries de répressions sanglante contre les civils. Il est à l'origine de plusieurs maux dont souffre l'armée Guinéenne. On se rappelle encore  de 2011, année où il a fini par clanisé l'armée nationale. Tous les proches de Dadis Camara et du général Sékouba Konaté écartés ou encore pourchassés.  

Après l’attentat manqué de juillet 2011, c’est le Général Aboubacar Sidiki Camara qui était le « coordonnateur de la purge » qui avait profiter de cet événement pour faire tomber son ancien supérieur hiérarchique, le Général Nouhou Thiam et d’autres gros bonnets de l’armée, avec qui, pour la plupart, il avait des comptes à régler pour satisfaire la demande d'Alpha Condé qui ne voulait pas revoir les têtes de certains officiers

A l'époque plusieurs militaires proches du chef de la transition guinéenne de 2010, le général Sékouba Konaté, font partie des inculpés. En particulier le général Nouhou Thiam, ancien chef d’état-major des forces armées, le commandant Sidiki Camara dit « De Gaulle », ex-aide de camp de Sékouba Konaté, ainsi que les colonels Sambaougou Damankan, Issiagha Camara, Boubacar Gassimou Barry, Mohamed Sow, Lassiné Doumbouya et du comandant Alpha Oumar Barry (dit « AOB »), ancien responsable de la garde rapprochée de l’ancien président Lansana Conté, suspecté d’être le chef du commando.

L'exécuteur de tous les sales boulots d'Alpha Condé, est devenu Directeur de cabinet au ministère de la Défense, le Général Aboubacar Sidiki Camara dit Idi Amin a été nommé en janvier 2019, ambassadeur de la République de Guinée à Cuba. Le désormais ex Président de la Guinée  s'est rendu compte que son homme de confiance  est un putschiste en puissance pour avoir neutralisé injustement une centaine d'officier de son chemin.


Le mauvais choix de Doumbouya
C'est cet homme qui a un parcours peu glorieux, que le Colonel Doumbouya veut intégrer dans sa prochaine équipe gouvenementale. Annoncé à Conakry à plusieurs reprises depuis la survenance du coup d'État, l’officier supérieur transformé en diplomate par Condé devrait d’ores et déjà intégrer le comité exécutif du Comité national pour le rassemblement et le développement (CNRD).  En réalité la place du Général Aboubacar Sidiki Camara, c'est la prison si on veut vraiment faire une transition avec des hommes valeureux.
Notez










Inscription à la newsletter











Vidéos & images