Dakarposte.com - Le site des scoops

Le bourreau des cambistes de l'aéroport sous les verrous pour 6 mois

FAITS DIVERS

 Ouf de soulagement pour les cambistes de l'aéroport international Léopold Sedar Senghor. En effet, leur bourreau est mis hors d'état de nuire pour 6 mois. Ibrahima Sane est un ressortissant de la Guinée Bissau. Cependant, il s'exprime dans la langue de kocc Barma avec aisance poir avoir vécu pendant longtemps au Sénégal.
Il revient à dakarposte.com que le pot aux roses a été découvert lorsque le bonhomme (Ibrahima Sané) s'est  rendu  à une brigade de gendarmerie pour dénoncer trois cambistes dont Seydou Ka. Il leur reproche de lui avoir frauduleusement subtiliser la somme de 2 300 000 f, un billet d'avion et son passeport alors qu'il s'apprêtait à prendre son vol pour se rendre en Portugal.
En outre, il déclare aux gendarmes qu'il est revenu d'Espagne il y a peu de temps. Les mis en cause sont vite appréhendés.
La gendarmerie mène son enquête. C'est ainsi qu'elle (la maréchaussée) adresse deux réquisitions, une à la Compagnie aérienne Tap et l'autre à la police des frontières pour vérifier les allégations du sieur Ibrahima Sané. La compagnie Tap répond qu'elle n'a jamais vendu un billet d'avion à ce dernier. La police des frontières également répond par la négative. Il n'y a aucune trace du sieur Ibrahima Sané dans leusr fichiers. Les gendarmes se rendent compte qu'ils ont affaire à un drôle de numéro. Alors ils mènent une enquête de voisinage et font des recoupements. Ils ne sont pas au bout de leurs surprises. Beaucoup de cambistes reconnaissent Ibrahima Sané et déclarent aux gendarmes qu'ils ont été victimes de ses agissements. Les cambistes expliquent que le sieur Ibrahima Sané se présentait à eux pour effectuer un change. Sur ces entrefaites, il les accusait de vol et les menaçait de les faire arrêter. Ainsi il les obligeait à le payer pour éviter des poursuites judiciaires. Malgré ses dénégations, le tribunal a reconnu Ibrahima Sané des faits qui lui sont reprochés et l'a condamné à une peine de deux ans dont six mois ferme.

Nouveau commentaire :



Publicité

Enquêtes et révélations

Les images de la marche des Guinéens devant leur ambassade à Dakar

21/10/2020

Prix PADEV 2020: Birane Ndour, meilleur manager africain du secteur des médias

21/10/2020

Le plan de Macky Sall pour museler le Pds à Touba

21/10/2020

Après plusieurs mois de détention: Cheikh Gadiaga, malade, demande pardon à ses victimes et sollicite la clémence de la justice

21/10/2020

PRESIDENTIELLE EN GUINÉE : L’APPEL DE ALPHA CONDÉ

21/10/2020

POLICE : CES VOITURES À 90 MILLIONS QUI HEURTENT LES CONSCIENCES

21/10/2020

Ambassade de Guinée à Dakar : La police tire des lacrymogènes contre des manifestants.

21/10/2020

GUINEE: Les manifestants lynchent un policier

21/10/2020

SERIE DE MANIFESTATIONS DANS LE PAYS: Ça chauffe au Nigéria, au moins 18 morts

21/10/2020

MAGAL ET COVID-19 Touba s'en sort bien

21/10/2020