Le directeur de la Com' du ministère de l'Education crache le morceau : "Nous préférons la Turquie à Yavuz Selim"


Le directeur de la Com' du ministère de l'Education crache le morceau : "Nous préférons la Turquie à Yavuz Selim"

Macky Sall ne va pas compromettre le financement turc dans son Plan Sénégal Emergent (Pse) pour sauver l'éducation de 3000 élèves sénégalais de Yawuz Selim. Confirmation en a été faite par le chargé de Communication du ministère de l'Education Mouhamadou Moustapha Diagne

C'est parfois tout le fardeau que revêt la fonction de chef d'Etat : devoir sacrifier certains de ses fils pour l'intérêt de la majorité. Le président Macky Sall a eu beaucoup de mal à faire passer le message, face à la résistance des administrateurs du groupe scolaire Yawuz Selim. Le Directeur de la Communication du ministère de l'Intérieur, Mouhamadou Moustapha Diagne a clairement expliqué pourquoi le Sénégal a intérêt à garder intactes ses relations avec la Turquie de Recep Tayyip Erdogan, qui ne veut plus entendre parler des établissements Yawuz Selim, depuis son différend avec Fehtullah Gulen. 
"C'est le chef de l'Etat qui définit la politique étrangère. Il a la prérogative de choisir avec qui coopérer. Et dans ce dossier, le chef de l'Etat a tranché et a préféré l'Etat turc au groupe Yawuz Selim. Yawuz Selim, c'est 3 000 élèves alors que 13 millions de Sénégalais ont intérêt à ce que le Sénégal garde ses relations avec la Turquie. La Turquie, c'est plus de 100 millions de dollars (soit 50 milliards Fcfa) dans le Pse. Et le chef de l'Etat ne va pas cracher dessus. Dans cette affaire, nous préférons la Turquie à Yawuz Selim. C'est désolant, mais c'est la réalité", a déclaré le membre de Macky 2012, dans les colonnes de L'As. 
 
Monsieur Diagne de poursuivre pour faire croire à l'opinion que le président Erdogan n'est pas derrière la décision de l'Etat sénégalais de fermer les écoles Yawuz Selim : "Ce que le chef de l'Etat fait relève du réalisme diplomatique. Erdogan ne nous dicte rien du tout. Quand il s'est agi par le passé de nos relations diplomatiques avec l'Israel et le Qatar, l'Etat du Sénégal n'avait pas hésité". 
Le monsieur Com' du département de l'Education nationale termine en demandant aux adminstrateurs de Yawuz Selim de revenir à la raison et de permettre à l'Etat de gérer les relations sénégalo-turques. 
Auteur : Dakarposte.com

Nouveau commentaire :
Facebook

ACTUALITÉ | International | URGENT | PEOPLE & BUZZ | PHOTO | ENQUÊTES & REVELATIONS | CONTRIBUTIONS | COMMUNIQUE | VIDÉOS | RP & AUDIO | INTERVIEW | NÉCROLOGIE | Analyse | Insolite | Bien être | Lu ailleurs | QUI SOMMES NOUS ? | ​Fin du règne de Yaya Jammeh | PUB






Mamadou Racine Sy va lancer un "mouvement National", dimanche

La Cour des Comptes se réveille, chaque matin, chez lui: Alioune Ndoye vers Rebeuss ?

Défaut De Recouvrement, Difficultés De Trésorerie… : La SENELEC Sous Haute Tension

Bamba FALL : «S’ils Cherchent Des Voleurs, Ils N’ont Qu’à Aller Au COUD, À La Poste, Dakar Dem Dik… » (Vidéo)

Redéployés À L’AIBD, Les Ex-Travailleurs D’ABS Refusent D’être «Enterrés Vivants»

Curieuse Distribution De Macky Au Japon : 5.000 Dollars À La Dahira Mouride, 5.000 Aux Tidianes, 10.000 À L’Association Des Sénégalais Et 30.000 Dollars Aux Griots

L’hôpital Dalal Jamm Aussi Malade Que Ses Patients

Me El Hadji Diouf tacle Ousmane Sonko: « il a fui le jour… »

Bourse à l’Ucad – Les étudiants « affrontent » la Police

Maraboutage – Il y a des coiffeurs vendeurs de cheveux



Mbathio s’énerve contre Pape Sidy Fall lorsqu’il évoque ses photos polémiques

La sulfureuse Khalima de la série seybie 2.0 en quelques clichés

Thione Seck : "Je n'ai pas attaqué Youssou Ndour…"

La réaction émouvante d’une proche de Fama Thioune après la libération de Mactar Seck

Vidéo : Ndiol Toth Toth et Tapha Touré raillent le fils de Macky

Vidéo : le fils de Macky répond aux détracteurs de son père (version Kouthia)

Dj Arafat interdit de quitter le Sénégal

Thione Seck : « Youssou Ndour n’est pas meilleur que moi »

La nouvelle voiture à plus de 30 millions de Waly Seck

Thione Seck : « J’ai interdit à Wally d’aller au Bercy »