Les deux plus anciens prisonniers de Belgique parlent pour la première fois

Rédigé par 7sur7.be le Mercredi 18 Octobre 2017 à 11:54

Les deux plus anciens prisonniers de Belgique parlent pour la première fois


Combien de temps dure la perpétuité? Freddy Horion (70 ans) et Staf Van Eyken (67 ans) vont probablement finir leurs jours en prison. Horion est derrière les barreaux depuis 38 ans. Van Eyken, mieux connu sous le nom du Vampire de Muizen, est là depuis 45 ans. Ce mercredi soir, les deux plus anciens détenus de Belgique vont parler pour la première fois dans l'émission Pano sur la VRT.

Staf Van Eyken est surnommé le "Vampire de Muizen" parce qu'il mordait ses victimes, la plupart du temps à la poitrine. Il a violé et étranglé en 1971 une jeune femme de 18 ans qui avait des traces de morsure sur la poitrine. Quelques mois plus tard, c'est Ida Smeets, 47 ans, qui était retrouvée sans vie. Cette mère de trois enfants avait elle aussi été mordue à la poitrine et étranglée. Van Eyken fera une troisième victime de 19 ans, Lutgarde Van der Wilt, avec qui il avait dansé toute la nuit... Van Eyken n'avait eu aucun mal à avouer les crimes lors de son arrestation.

Cela fait aujourd'hui 45 ans qu'il est emprisonné à la prison de Louvain. Sa cellule fait 3,5 mètres sur 4. "C'est mon espace de vie", confie-t-il. "Je ne le vois pas comme une punition. Je sais ce que j'ai fait de mal. C'est pour ça que je suis ici depuis 45 ans. Cela laisse beaucoup de traces. Mais j'ai beaucoup appris."

Si aujourd'hui, il regrette ce qu'il a fait, Van Eyken ne veut pas sortir de prison. "Ce que j'ai fait, c'est vraiment horrible. Ici, j'ai ma structure et je sais vivre. Je ne pense pas que j'en sois capable à l'extérieur. (...) Je ne suis pas psychiatre. C'est possible que je sois un psychopathe mais je ne le pense pas. Je pense quand même que je suis très dangereux. J'en suis même certain."

 

"J'espère avoir un cancer en phase terminale"

Le discours de Freddy Horion est différent: lui espère un jour retrouver la liberté. "Je comprends que les familles disent que je dois rester toute ma vie en prison. Mais ce n'est pas comme ça que cela fonctionne. Tu es condamné avec un but précis: la réintégration. Si quelqu'un est en prison depuis 38 ans, il faut reconnaître la faillite du système."

Horion a été condamné à mort après avoir massacré une famille en 1979 avec le gangster Roland Feneulle (décédé depuis) à Sint-Amandsberg. Sa peine de mort a été adaptée en perpétuité.

Aujourd'hui, il ne voit plus ses enfants, qui ne sont plus capables de venir lui rendre visite en prison. De plus en plus isolé, ses espoirs de sortie sont minces. Que ferait-il s'il savait qu'il ne sortira plus jamais? "J'espère avoir le plus vite possible un cancer en phase terminale. Ou me suicider. Parce qu'attendre simplement la mort dans un tel système, je ne le souhaite même pas à mon pire ennemi. C'est pire que la peine de mort."

7sur7.be
Notez

Nouveau commentaire :

ACTUALITÉ | URGENT | International | PEOPLE & BUZZ | PHOTO | ENQUÊTES & REVELATIONS | CONTRIBUTIONS | COMMUNIQUE | VIDÉOS | Revue de presse | INTERVIEW | NÉCROLOGIE | Analyse | Insolite | Bien être | Lu ailleurs | QUI SOMMES NOUS ? | PUB





Publicité













Vidéos & images




Les surnoms intimes des femmes qui font craquer les hommes

Le secret pour vivre 30 ans de plus, selon cet expert

L'hypertension artérielle, une "tueuse silencieuse"

Incroyable, voici comment reconnaître une femme qui est bonne au lit

Les 20 maladies que vous pouvez guérir en faisant l’amour

La poire de terre, le Yacon, arrive en Belgique

7 choses à savoir sur les femmes fontaines ( éjaculation féminine ? )

La raison pour laquelle on embrasse avec la langue

Sen Santé – Tout sur les maladies tropicales négligées

Le Zika, une arme potentielle contre le cancer du cerveau