Dakarposte.com - le site des scoops et des exclusivités

Les minutes du procès de Khalifa Sall et Cie

Mardi 23 Janvier 2018
ACTUALITÉ

Les minutes du procès de Khalifa Sall et Cie


Le procès de Khalifa Sall et Cie se poursuit ce mardi à la salle 4 du palais de justice Lat Dior. Seneweb vous fait vivre les minutes de l'audience.

IDRISSA SECK "Avec ce procès, Macky organise la pénurie de candidats sérieux contre lui"
Cité comme témoin par la défense, Idrissa Seck a profité de la pause pour s'exprimer sur le procès Khalifa Sall, qui se déroule ce mardi au palais de justice Lat Dior. Pour le leader de Rewmi, repris par la Rfm, Macky Sall est "dans une logique d'éliminer ses potentiels adversaires à la prochaine présidentielle", "d'organiser la pénurie de candidats sérieux à la prochaine élection présidentielle face à lui-même".

ÉQUITÉ Les assurances du juge Lamotte
À ceux qui pourraient douter de son impartialité, le juge Malick Lamotte a assuré que le droit sera dit dans le procès de Khalifa Sall et Cie. Après l'ouverture de l'audience de ce mardi 23 janvier, le président du tribunal a déclaré : "Vous aurez droit à un procès équitable. Nous avons identifié les prévenus, les témoins à charge et les personnes proposées par la défense."

POLÉMIQUE 20 témoins autorisés
Les avocats de Khalifa Sall ont dressé une longue liste de témoins pour le procès de Khalifa Sall et Cie, qui se poursuit ce mardi. Le sujet occupe les premières joutes entre la défense et la partie civile. Pour l'Agent judiciaire de l'État, l'audition de ces témoins est inopportune. Ce que contestent des avocats du maire de Dakar.

Tranchant la question, le président du tribunal a signalé que le camp de Khalifa Sall a le droit d'organiser sa défense comme il l'entend.

Seulement, a ajouté le magistrat, le nombre de témoins à interroger pour l'audience de ce mardi est limité à 20.

RESTRICTION Interdiction formelle de prendre des images
Pour l'audience de ce mardi du procès Khalifa Sall, les chasseurs d'images à l'intérieur de la salle d'audience sont avertis. Aucune vidéo, aucune photo du procès de doit circuler sur la place publique comme c'était le cas lors des précédentes audiences. Les contrevenants seront sanctionnés, a averti l'huissier en poste pour le procès, qui a démarré à 9 heures 9 minutes.?

TÉMOIN Idrissa Seck à la barre
Le procès de Khalifa Sall a repris ce mardi 23 janvier. L'audience s'est ouverte à la salle 4 du palais de justice Lat Dior.

Le président du tribunal a ouvert les débats à 9 heures 9 minutes. Il a appelé les mis en cause, Khalifa Sall et Cie, qui sont arrivés dans la salle à 8 heures 55 minutes.

Parmi les personnalités citées comme témoins par la défense et présentes au procès, Idrissa Seck. Le président de Rewmi est arrivé à 9 heures 15 minutes, accompagné de Déthié Fall, le numéro 2 de son parti.
 

Auteur: Seneweb


Nouveau commentaire :



Publicité

Enquêtes et révélations

Rassemblement illicite : fortune diverse pour les « Khalifistes » à la barre

23/01/2019

« La carte électorale arrêtée à moins de 30 jours avant le scrutin, le fichier électoral sera remis au plus tard le 8 février » (Bernard Casimir Cissé, DGE)

23/01/2019

Rts : rétrogradé au rang de simple journaliste débutant, Abdoulaye Fofana Seck porte plainte contre Racine Talla

23/01/2019

URGENT -Le leader du Mouvement Guindi Askanwi, Fallou Ndiaye, reçoit des menaces de mort

23/01/2019

Industrie du tabac: Philip Morris accusée de tricherie au Sénégal et en Afrique

23/01/2019

Vidéo exclusive : Comment l'Islam a changé radicalement la vie de l'ancien artiste Abdou Ndiaye :" Yalla moma dieulé ci dikam yobouma ci..."

23/01/2019

Arrêtés par la Dic: les lourdes charges que la police a retenues contre ces partisans de Khalifa Sall

23/01/2019

Soutien à la présidentielle de 2019 : Serigne Fallou Fall Mbaor écrit à Me Abdoulaye Wade

23/01/2019

Les voisins de la RD Congo divisés par l’élection de Félix Tshisekedi

22/01/2019

SERIGNE SOUHAÏBOU MBACKÉ GRONDE : ' Me Madické Niang ne doit plus aucun mandat à Wade... Des gens veulent qu'ils ne s'entendent pas et manipulent... Wade m'a pourtant dit "

22/01/2019