Dakarposte.com - Le site des scoops

Mali : Alioune Tine demande la libération immédiate de l’ancien Pm Boubou Cissé

ACTUALITÉ

Arrêtées en même temps que le désormais ex-président Malien IBK, des autorités maliennes dont l’ancien Premier ministre Boubou Cissé, sont toujours en détention. Une situation qui préoccupe l’expert indépendant des Nations Unies, Aliou Tine, qui demande à la junte et à la nouvelle équipe de transition leur libération immédiate.
 
«J’ai appelé aujourd’hui les responsables du coup d’État au Mali à libérer les anciennes autorités gouvernementales détenues depuis plus d’un mois», a-t-il déclaré dans un communiqué repris par le site d’information de l’Onu.
 
 Alioune Tine est «extrêmement préoccupé» par le fait que les personnes arrêtées par la junte malienne «ont été arbitrairement privées de leur liberté pendant plus d’un mois», alors qu’un compromis a été trouvé pour permettre à l’ancien chef de l’Etat, IBK, de quitter le pays.
 
Le fondateur d’Afrikajom Center estime qu’il n’y a «aucune base légale» qui puisse justifier la détention de l’ancien Premier ministre, de l’ancien président de l’Assemblée nationale et d’autres anciens responsables gouvernementaux maliens arrêtés lors du coup d’État du 18 août.
 
13 sur les 18 autorités arrêtées sont toujours en détention
 
La figure de proue de la défense des Droits de l’homme trouve incompréhensible que sur les 18 personnes arrêtées par les putschistes le 18 août dernier, au moins 13 soient toujours détenues «illégalement» au camp militaire de Kati (Bamako). Ce, malgré les appels lancés par la cheffe des Droits de l’homme, Michelle Bachelet, le secrétaire général de l’Onu, António Guterres, le président de la Commission de l’Union africaine, Moussa Faki Mahamat, et la Communauté économique des États de l’Afrique de l’Ouest (Cedeao)».
 
«Toute personne arrêtée pendant le coup d’Etat doit être libérée immédiatement et sans condition. Toute personne arrêtée doit être informée, au moment de son arrestation, des raisons de son arrestation et, dans le plus court délai, de toute accusation portée contre elle», martèle Tine qui invite le Cnsp au respect des «obligations internationales du Mali en matière de Droits de l’homme». 

Nouveau commentaire :



Publicité

Enquêtes et révélations

La juge conservatrice Amy Coney Barrett confirmée à la Cour suprême des États-Unis

27/10/2020

Comment la Douane a intercepté 1376 kg de chanvre indien

26/10/2020

Arrêtés depuis dimanche soir, deux lieutenants de Cellou Dalein Diallo finalement libérés

26/10/2020

Expulsion d’une famille musulmane bosniaque: Moustapha Diakhaté tacle Macron et lui rappelle leur passé

26/10/2020

Décès liés à l’émigration clandestine: Les regrets de Néné Fatoumata Tall, ministre sénégalaise de la Jeunesse

26/10/2020

Cheikh Ahmad Tidiane Niasse : 'l'incarnation de son homonyme'!

26/10/2020

Les réseaux câblodiffuseurs accusent: L’arrêt de leurs activités, une des causes de cette migration clandestine qui a tué Abdoulaye Hanne et d’autres jeunes

26/10/2020

Rencontre avec la mission diplomatique conjointe : Cellou Dalein Diallo pose sa condition.

26/10/2020

«Barça ou Barsakh» : Une autre pirogue se renverse en mer, seuls 39 migrants repêchés !

26/10/2020

Attaques de Birima et Cie : La réplique du camp de Serigne Mbaye Thiam

26/10/2020