Massacre de Boffa : une famille signale un disparu

ACTUALITÉ

Massacre de Boffa : une famille signale un disparu
Un individu âgé d’une cinquantaine d’années est porté disparu suite à l’attaque survenue samedi dans la forêt classée de Boffa Bayotte, a appris l’APS de sa famille et des autorités locales à Ziguinchor (sud).
 
Daouda Manga, vigile de son état et père de quatre enfants, a quitté son domicile samedi matin, le jour des évènements tragiques de Boffa, pour aller ramasser du bois mort dans la forêt. Il n’est jamais revenu, selon sa famille.
 
"Nous sommes plongés dans une grande tristesse. Nous ne savons plus quoi faire. Daouda (Manga) était parti samedi comme presque tous les jours. Il alliait son travail de vigile avec celui de ramasseur de bois mort pour joindre les deux bouts. Depuis lors, il n’a pas donné signe de vie", raconte sa tante Sona Sané.
 
 "Nous n’arrivons plus à dormir depuis deux nuits. C’est l’inquiétude totale. Nous ne savons pas si Daouda Manga est mort ou s’il est toujours vivant", a ajouté Mme Sané, entourée des frères du porté disparu, la voix tremblant d’émotion.
 
"Il faut que les autorités militaires et administratives nous disent si notre frère est vivant ou s’il est mort. Nous avons reçu un appel de l’Armée nous confirmant qu’il était bien dans la forêt où le massacre a lieu. Nous étions à l’hôpital pour vérifier parmi les blessés, mais il n’y était pas. Il faut que nous soyons édifiés", dit de son côté Adama Manga, jeune frère du porté disparu.
 
"Nous n’avons aucune nouvelle. Il n’est ni parmi les morts ni parmi les blessés. Personne ne vient vers nous pour nous édifier. C’est inquiétant. Nous gardons certes un mince espoir de le retrouver vivant, mais s’il est mort aussi, que les autorités nous le disent pour que nous puissions faire notre deuil", poursuit Adama Manga.
  
Il signale que son frère est père de quatre enfants dont deux jumelles, trop jeunes pour savoir ce qui se passe. "Elles sont si jeunes qu’elles ne réalisent pas encore ce qui se passe. Elles demandent à voir leur papa (…)", rapporte Adama Manga.
 
Contactée par l’APS, une source administrative a confirmé avoir reçu la notification qu’une personne demeure introuvable suite au drame de Boffa.
 
"Il y a effectivement un disparu. Mais nous avons pris toutes les dispositions possibles, de concert avec les autorités militaires et les autres corps de sécurité’’, pour le retrouver, a assuré cette source sans plus de détails.
 

Nouveau commentaire :



Publicité


Enquêtes et révélations

Reportage de la BBC sur le pétrole: La chambre africaine de l'énergie parle d'une "obsession de ternir l'image du Président Macky Sall" et prend la défense de l'industrie pétrolière

17/06/2019

Salon du Bourget : Boeing en retrait, Airbus présente un nouvel avion

17/06/2019

Affaire Petrotim- Pierre Goudiaby Atepa attendu jeudi prochain à la BAG, Samuel Sarr annoncé...

17/06/2019

Paris : scandale à 10 milliards $ au Sénégal, Le président du conseil d'administration de l'Itie dément le gouvernement.

17/06/2019

Les Haratines, descendants d'esclaves toujours discriminés en Mauritanie

17/06/2019

L'ancien président égyptien Mohamed Morsi est mort lors d'une audience au tribunal

17/06/2019

Un attentat suicide fait au moins 30 morts au Nigeria

17/06/2019

Affaire Petro Tim: l’Ams maintient son soutien à Aliou Sall

17/06/2019

Propos injurieux sur Serigne Touba: Le marabout Samba Touré risque 3 mois de prison

17/06/2019

Sytjust: Me Malick Boun Aya Diop réélu pour 5 ans

17/06/2019