Dakarposte.com - Le site des scoops


Dakarposte.com



Mois béni de Ramadan- Cheikh Ba sur le terrain du…social (Vidéos)

Rédigé par Dakarposte le Samedi 1 Mai 2021 à 20:41



Alors que la plupart des responsables politiques se sont terrés ces derniers temps, Cheikh Tidiane Ba, qui n'est plus à présenter, est en train de s’activer comme il l’a toujours fait: le social, toujours le social, encore le social pour paraphraser l’autre. 

Ayant vu le jour  et  grandi à la Médina, il sait que c’est en se basant sur ses voisins, amis et frères du même quartier qu’il trouvera le chemin de la gloire, or celui que la jeune génération Médiatise surnomme affectueusement « Messi » ne cherche même pas, du tout alors la gloire. « Son seul but est de rendre service et il n’attend que la récompense divine, et croyez moi il aura comme  bénéfice politique d’être le prochain maire de la Médina » lâche Serigne , un vieux aux cheveux de cendre rencontré ce samedi à « Gouye Salane » , un quartier du fief qui a vu naitre tant de sommités. 
Aussi, en ce mois béni de ramadan, (et comme vous le voyez sur ces vidéos), Cheikh Ahmed Tidiane Ba, qui descend constamment sur le terrain, distribue des « ndogous », rend visite à des familles en difficulté, parle avec les jeunes et, naturellement offre des cadeaux autant qu’il peut même à des démunis qu’il ne connaît ni d’Eve ni d’Adam.
D’ailleurs, depuis le début du mois béni ramadan les Médinois le voient tous les jours s’activer à leurs côtés. Aux jeunes et aux femmes,  « Messi » demande ce qu’ils souhaitent entreprendre et leur offre des perspectives. Il ne s’agit pas seulement d’argent mais de perspectives. 
En fait, cet autochtone, qui a blanchi sous le harnais,  travaille plus pour l’avenir de ses concitoyens que pour son avenir politique, et c’est pour cela que les populations de la Médina reconnaissent en lui un digne fils du quartier et pas seulement un bienfaiteur qui agit régulièrement. 
« Il connaît le temps de la politique et le temps du social mais il est plus dans le temps du social que sur celui de la politique et c’est cela que les populations attendent de leurs dirigeants. Aussi, s’il lui vient l’envie de briguer la mairie de la Médina, il est presque sûr à plus de 90% que les populations de son quartier de naissance jetteront leur dévolu sur lui » glisse une dame, qui s’epoumonait, non sans emboiter le pas au cortège de Cheikh Ba.



njaydakarposte@gmail.com






Notez










Inscription à la newsletter











Vidéos & images