Dakarposte.com - le site des scoops et des exclusivités

Poursuivis pour recel de riz volé..., Aziz Ndiaye, Massata et Aly Ndiaye devant la barre du tribunal jeudi prochain

Mardi 9 Janvier 2018
ACTUALITÉ

C'est une information dakarposte que nous tenons de bonnes sources. En effet, le célèbre promoteur de lutte Aziz Ndiaye , son frère Massata et leur papa Elhaj Aly Ndiaye vont comparaitre devant la redoutée barre du tribunal correctionnel de Dakar. Finalement, pourrait-on dire, ce dossier assez gratiné qui "dormait" dans les tiroirs du 2ème cabinet d'instruction a été enrôlé par le juge Yaxam Lèye. Pour rappel, c’en est finie de l’instruction de l’affaire de détournement de riz dans laquelle sont cités le promoteur de lutte Aziz Ndiaye ainsi que son père El Hadj Baye Alé et son frère Massata Ndiaye.  
Le juge du deuxième cabinet d’instruction a bouclé l’instruction du dossier. Au finish, il a renvoyé tous les inculpés en jugement devant le tribunal correctionnel de Dakar. Le patron d’Aziz productions et son père comparaîtront pour le chef de complicité de recel, tandis que Massata Ndiaye est renvoyé pour recel. Le trio risque d’être jugé sans le quatrième acolyte, le transporteur malien Abdou Konté dont le mandat d’arrêt est resté infructueux. Ce dernier était mandaté pour convoyer au Mali du riz d’une valeur de 100 millions pour le compte du commerçant Mamadou Kébé. La marchandise s’était retrouvée curieusement dans les locaux de la société du promoteur de lutte ''Aziz Business Company'' (ABC) qui s'active dans le commerce, le transport, l'import, l'export et l’événementiel. C’est la raison pour laquelle le juge avait inculpé Aziz Ndiaye et son père. Toutefois, ils n’ont pas été placés sous mandat de dépôt. Ils étaient plutôt placés sous contrôle judiciaire contrairement à Massata qui avait passé des mois en prison avant d’être libéré provisoirement par la Chambre d’accusation. 
Le juge Yakham Lèye avait lancé un mandat d’arrêt contre le Malien car en poussant ses investigations, il avait découvert des éléments à charge contre le transporteur Konté. Une délégation judiciaire avait été faite à la Section de recherches, surtout que la Division des investigations criminelles (DIC) a joint dans le dossier un procès-verbal de recherches infructueuses. En attendant leur jugement, il faut rappeler que les inculpés ont toujours contesté les faits. Lors de son audition au fond, Aziz Ndiaye avait déclaré qu’il ignorait même que le riz était stocké dans leur magasin. Son père Baye Allé Ndiaye a soutenu qu’il ignorait l’origine illicite du riz et qu’il ne pouvait en douter, dans la mesure où le riz a été déchargé en plein jour et Massata lui a présenté des factures. 
Quant à Massata Ndiaye, son argument de défense consiste à dire qu’il n’avait pas acheté à un prix dérisoire, car son bénéfice s’est chiffré à 500 francs par sac de riz. A l’enquête, il aurait reconnu avoir acheté 84 tonnes de riz à 21 millions de francs CFA. D’ailleurs lors de sa mise en liberté provisoire, il s’était engagé à rembourser la partie civile. 

Nouveau commentaire :



Publicité

Enquêtes et révélations

En quête de contrats et d'alliés, Mohammed ben Salmane entame une tournée en Asie

17/02/2019

Alexandre Benalla porte plainte après la diffusion d'enregistrements par Mediapart

17/02/2019

Mozambique- Le fils de l’ex-président arrêté

17/02/2019

Présidentielle nigériane: le duel des dinosaures

11/02/2019

Accident de Sicap : Mously Mbaye est finalement décédée

11/02/2019

Présidence de l'Union africaine: après Paul Kagame, voilà Abdel Fattah al-Siss

11/02/2019

Affaire 94 milliards: Les députés convoqués ce vendredi

13/02/2019

Grave accident à Thiès : Une élève, K. Dieng âgée de 18 ans, meurt sur le coup, la tête écrasée par un camion

15/02/2019

50 millions de la Fondation « Servir le Sénégal » aux mosquées de la Patte- d’oie : « Aucune consigne de vote en faveur du Président » (Association des musulmans)

13/02/2019

Gorom : Un camion écrase mortellement un enfant de 6 ans

13/02/2019