Dakarposte.com - Le site des scoops

Qatar: La Mauritanie rompt ses relations diplomatiques

International

L’information vient de tomber. La Mauritanie a « décidé de rompre ses relations diplomatiques avec le Qatar » annonce l’agence officielle d’informations. Le pays  dirigé par Mohamed Ould Abdel Aziz, rejoint ainsi ses « frères arabes » qui ont brutalement cessé toute coopération, avec le riche émirat.
Pas plus tard qu’aujourd’hui, nous nous interrogions sur la posture future de la Mauritanie, suite à la croisade que mène l’Arabie Saoudite contre le Qatar. La réponse n’a pas tardé à venir. Le pouvoir de Nouakchott a choisi son camp. A travers un communiqué lapidaire, la Mauritanie renie le Qatar qui il y a une semaine encore, était fréquentable.
Le texte publié par l’AMI (agence officielle), égraine un chapelet de raisons qui a conduit la Mauritanie à rompre ses relations. Le texte argue que « la politique de ce pays s’est liée dans la région au soutien organisations terroristes ; de la propagation des idées extrémistes et s’est attelée à répandre l’anarchie et les tensions dans de nombreux pays arabes ».
Conformément à sa nouvelle position la Mauritanie, estime que les agissements du Qatar, ont conduit « à la dislocation d’institutions de pays frères et la destruction de leurs infrastructures de base ». Dénonçant l’entêtement du Qatar, « le gouvernement de la République Islamique de Mauritanie a décidé de rompre ses relations diplomatiques, avec l’État du Qatar ». C’est clair, c’est fini.
Notons que la décision de la Mauritanie de rompre ses relations, a de quoi étonner. En effet, le Qatar et le pays de Mohamed Ould Abdel Aziz, ont intensifié leurs relations diplomatiques ces dernières années. Les qataries étaient même devenus omniprésents.
Au regard de ce changement brusque, l’on est en droit de se demander ce que deviendront, les projets en cours et financés par le Qatar ? Et l’accord de coopération entre notre Cour Suprême et la Cour de Cassation du Qatar dans tout ça ? Que dire du complexe touristique financé à coup de 16 millions de dollars américains? Voilà autant de questions auxquels le gouvernement n’a pas encore donné de réponses. S’il en a en bien entendu.
Rappelons enfin, que la rupture des relations avec le Qatar, intervient seulement vingt quatre heures, après que l’Arabie Saoudite ait donné le ton. Depuis, beaucoup de petits états et alliés du géant saoudiens ont suivi la locomotive. L’émirat du Golfe paie ainsi sa proximité avec les Frères Musulmans et son indulgence vis-à-vis de l’Iran.

Nouveau commentaire :




Enquêtes et révélations

RELANCE DE LA CAMPAGNE DE RETRAIT DES ENFANTS DE LA RUE, RENFORCEMENT DES FINANCEMENTS DES FEMMES… NDEYE SALI DIOP DIENG DESSINE SA FEUILLE DE ROUTE

14/12/2019

Menace du Mouvement Frapp France Dégage : ’’Si Macky Sall ne libère pas les otages jeudi, le vendredi nous allons marcher vers le palais »

14/12/2019

Ousainou Darboe invité à Dakar par le président sénégalais : Macky Sall à la rescousse de Barrow ?

13/12/2019

Massalikoul Jinaane : Tout ce qu’il faut savoir sur le futur Institut islamique Cheikh Ahmadou Bamba

13/12/2019

MARCHE "GNO LANK GNO BAGN" - Le pari de la mobilisation réussi avec une forte présence de personnes du troisième âge

13/12/2019

Pour un chèque de 2 millions: Deux imams de la mosquée de Rebeuss se déchirent à la barre

13/12/2019

En Algérie, Abdelmadjid Tebboune, ex-premier ministre de Bouteflika, remporte l’élection présidentielle

13/12/2019

TRANSPORTS / Sédhiou : Les Bus Tata retirés de la circulation faute de…

13/12/2019

Limitation du mandat présidentiel : le coordonnateur du Pôle de la majorité crie à la manipulation

13/12/2019

RANÉROU : CHEIKH DIA ÉLU MAIRE DE VÉLINGARA FERLO

13/12/2019