Relecture du communiqué sur l’affaire des 200 milliards : cette comparaison qui donne raison à Mimi Touré

Vendredi 29 Décembre 2017
ACTUALITÉ

Relecture du communiqué sur l’affaire des 200 milliards : cette comparaison qui donne raison à Mimi Touré

Réagissant à la polémique soulevée par l’ex-Premier ministre, soutenant que la Traque des biens mal acquis a rapporté à l’Etat plus 200 milliards de F Cfa, le gouvernement informe que, sous ce rapport, 152 984 119 934 francs CFA ont été exactement recouvrés, en trois exercices budgétaires, à travers Lois des Finances et Lois de règlements entre 2012 et 2015.  

Les approches ne sont pas les mêmes : l’ex-Premier ministre a mis des visages sur les chiffres qu’elle a brandis, tandis que le gouvernement « dépersonnalise » le sujet en étude, en renvoyant l’opinion à des lois de finances et de règlement, qui sont, par principe, impersonnelles conformément à la Constitution.  

Ainsi, en annonçant, à travers un document publié en exclusivité par Dakaractu que la dénonciation du montage financier de l’Aéroport Blaise Diagne a rapporté un gain de 100 milliards par rapport au montant préalablement dû par l’Etat aux créanciers, Aminata Touré comble le gap qui existe entre « ses chiffres » et ceux du gouvernement.  

Faites un petit calcul ! Si on ajoute 100 milliards de F Cfa (concernant l’aéroport) à 152 984 119 934 francs CFA, affichés par le gouvernement, on n’est pas loin du total effectif de 254,55 milliards établi par l’ex-ministre de la Justice.  

Mimi Touré a aussi révélé que des opérations sont en cours. Il s’agit, selon ses éclaircissements, de deux appartements dans le 16 ème arrondissement de Paris au nom de Karim Wade faisant l’objet d’une demande de confiscation de la part du Parquet Général près la Cour d’Appel de Paris pour le compte de l’Etat du Sénégal et d’un montant d’un million de dollars correspondant au montant de l’assurance vie de Karim Wade, saisi au Luxembourg et faisant en ce moment l’objet d’une procédure de rapatriement.  

Ce que confirme également le communiqué du gouvernement qui relève que ce montant de 152 984 119 934 francs Cfa est évolutif sous réserve du recouvrement de certains biens dont l’évaluation est en cours.  
Voilà ce qu’il fallait démontrer ! 
 

Nouveau commentaire :



Publicité

Enquêtes et révélations

Dr Cheikh Diallo : "Ce que je sais de Bruno Diatta"

22/09/2018

Décès de Bruno Diatta: L’armée témoigne…

22/09/2018

Fann résidence : affluence au domicile de Bruno Diatta

22/09/2018

SERIGNE MODOU BOUSSO DIENG : "Nous demandons à Me Madické de prendre ses responsabilités car l'entreprise politique des Wade ne mène nulle part '

22/09/2018

Fatick : un autre cas de dengue découvert

22/09/2018

Obsèques de Bruno Diatta : L’État et la famille se concertent sur le protocole

22/09/2018

Le message de condoléance du Président Ibrahima Boubacar Keita

22/09/2018

Aly Ngouille Ndiaye: "Bruno connaissait beaucoup de choses mais n’a jamais rien dévoilé"

22/09/2018

Abdoulaye Diop vice-gouverneur de la BCEAO, sur proposition du président Macky Sall

22/09/2018

Accusé de rouler pour le Pastef: le RDS envoie balader ses accusateurs

22/09/2018