Dakarposte.com - Le site des scoops et des exclusivités

Scandale foncier à Malika : un site de 40ha refusé aux populations impactées, des hommes d’affaires se partagent l’assiette foncière

Jeudi 1 Décembre 2016
ENQUÊTES & REVELATIONS

Scandale foncier à Malika : un site de 40ha refusé aux populations impactées, des hommes d’affaires se partagent l’assiette foncière

Si le prolongement de la VDN fait des heureux, à Malika, les populations n’affichent pas le sourire. Alors que de nombreuses familles impactées par la construction de la route vivent dans le désarroi, au même moment, des pontes de la République et certains hommes d’affaires se ruent sur l’assiette foncière pour  l’accaparer. Après des mois d’investigations, votre site Dakarmatin déflore le dossier scandaleux.

Si le projet de construction de la VDN3 constitue un ressort privilégié de développement, sa réalisation entraine cependant d’importants impacts sociaux négatifs dont certains se traduisent par la démolition de centaines d’habitations et la disparition de terrains non bâtis situant sur l’emprise du nouveau tracé ou entre l’ouvrage routier et la mer. En effet, dans une demande adressée au Sous-préfet et dont Dakarmatin détient une copie, le maire de la commune d’arrondissement de Malika sollicite des autorités compétentes un site d’une assiette d’environ quarante (40) hectares pour le recasement des personnes impactées et la construction d’équipements sociaux de base comme écoles, centre de santé, stade, cimetières, marchés, etc. Ainsi, sensible à la demande du maire, le sous-préfet écrit à son tour au gouverneur de Dakar. « Une visite de terrain a permis de constater l’existence de sites pouvant accueillir ces populations dans les limites de ladite commune. Cette commune d’arrondissement étant la seule à disposer de réserves foncières importantes, il ne serait pas exclu de transférer des impactés des autres communes d’arrondissement vers le site à retenir », lit-on dans la missive du Sous-préfet de Malika détenue également par Dakarmatin. Par ailleurs, dans un arrêté signé par le ministre du Renouveau urbain, de l’Habitation et du Cadre de vie, il est clairement mentionné que la commune de Malika est autorisée, sous réserve des droits des tiers et de l’Administration, à procéder au lotissement administratif d’un Terrain Non Immatriculé (TNI) d’une contenance de 37 hectares 78 ares 45 centiares sis à Malika.

Toutefois, malgré la volonté de l’institution municipale et du ministère, le projet ne connait toujours pas un aboutissement heureux et se heurte au niet du gouverneur qui ne donne pas son accord. Pire, au même moment, des pontes de la République et autres hommes d’affaires se partagent l’assiette foncière. D’ailleurs, Dakarmatin est en mesure de vous révéler la liste de personnes et sociétés bénéficiant de ces terres.

SCIS

Député Cheikh Tidiane Ndiaye 4308 m2

EYDON : 3461 m2

SCI DOUMI : 3461m2

SCI TERRES DU SAHEL: 3461 m2

LOBBOUL DIARRA BOUSSO : 3461m2

CERI : 1ha 34a 00ca

IBG CONSTRUCTION : 1ha 70a 00ca

Titan OIL : 5689m2

OMT NEGOCE : 8000m2

SOCIETE MG-MAT : 3000 m2

MBD : 5000m2

SCI COUMBA YASCINE: 5000m2

SET-SARL: 1ha 00a 00ca

SAD: 1ha 00a 00ca

DGID: 5000m2

SABLUX: 1ha 00a 00ca

CABINET ETBD: 5000m2

Thierno Samassa : 5000m2 (après investigation, on a constaté que le marabout n’est pas propriétaire même si son nom figure sur la liste)

ONYRA GROUP : 3000m2

SCI ALBOURAKH : 6000m2

SG GUEYE: 5000m2

SCI LE BATIMENT: 3000m2

NODA SA : 1ha 96a 75ca

TRACK

MAKHARY NIANG

CONS-EQUIP

SENEGALAISE D’EXPORTATION DES CUIRS ET PEAUX

BRIQETTERIE ABDOULAYE SECK

SOSENAP
Dakarmatin.com

Nouveau commentaire :

LES GENS... LES GENS... LES GENS... | ACTUALITÉ | REACTIONS | ÉCHOS DE LA PRÉSIDENTIELLE | Les Premières Tendances | International | PEOPLE & BUZZ | PHOTO | ENQUÊTES & REVELATIONS | CONTRIBUTIONS | COMMUNIQUE | VIDÉOS | Revue de presse | INTERVIEW | NÉCROLOGIE | Analyse | Insolite | Bien être | QUI SOMMES NOUS ? | PUB | Lu Ailleurs | PRÉSIDENTIELLE 2019