Scandale sexuel à Touba: Des Mbacké-Mbacké devant le tribunal pour une affaire de viol

FAITS DIVERS

Scandale sexuel à Touba: Des Mbacké-Mbacké devant le tribunal pour une affaire de viol

L’affaire de viol dont a hérité le tribunal de grande instance de Diourbel, risque assurément de faire des vagues au sein de la confrérie mouride. Daba Mbacké et son fiancé, Cheikh Bassirou Mbacké étaient hier devant le tribunal de Diourbel pour une histoire de viol et de reconnaissance de paternité. Un procès dont le verdict sera livré le 21 février prochain. 
A défaut d’un règlement à l’amiable en famille, l’imbroglio qui oppose deux descendants du fondateur du mouridisme devra se régler devant les tribunaux. Mais, cette fois-ci, c’est une histoire de galipettes entretenues par deux jeunes Mbacké-Mbacké qui est à la base de ce conflit. Il s’agit de Daba Mbacké et son tourtereau Cheikh Bassirou Mbacké qui, bien qu’étant membres de la très respectable descendance mouride, ne se sont connus en réalité qu’à travers le réseau social «Facebook». C’est en fin d’année 2015 que les deux commencent leur relation sentimentale à la suite d’échanges de numéros de téléphone. Et de fil en aiguille, Cheikh Bassirou Mbacké et Daba Mbacké se rapprochent au point de donner naissance à une véritable histoire d’amour. 
Un jour, Cheikh Bassirou Mbacké invite sa «dulcinée» à le rejoindre dans une maison déserte. Et, d’après la fille âgée d’une vingtaine d’années, c’est là-bas que son amant a sexuellement abusé d’elle. Quelque trois mois plus tard, Daba Mbacké contracte une grossesse non désirée. Cheikh Bassirou Mbacké refusant la paternité de son enfant, Daba Mbacké dépose une plainte au commissariat de police de Touba et son petit-ami est arrêté et placé sous mandat de dépôt pour viol. 
Face aux juges, Cheikh Bassirou Mbacké a nié avoir eu le moindre rapport intime avec Daba Mbacké. D’après le présumé violeur et son avocat Me Khassimou Touré, il ne s’agit ni plus ni moins que d’une cabale orchestrée par la petite amie et ses parents pour trouver un paternel à son rejeton. Selon Me Khassimou Touré, il y a dans ce dossier un problème d’imputabilité et de matérialité. Selon lui, les faits ont été travestis par une fille sans pudeur, versatile sur laquelle les parents n’ont aucune autorité. 
Avant Me Touré, Me Abdoulaye Babou a sollicité pour sa cliente, Daba Mbacké, la somme de 50 millions de francs Cfa pour les dommages subis. L’affaire a été mise en délibéré au 21 février 2017. Mais d’ici là, Cheikh Bassirou Mbacké, qui est toujours en liberté conditionnelle, reste libre comme l’air. 

Source: Les Echos

Nouveau commentaire :



Publicité

Enquêtes et révélations

​Le Sénégal au Cœur !

19/07/2019

Parti Socialiste: Ousmane Tanor Dieng a désigné son successeur, selon Macky Sall

19/07/2019

Pires ennemis hier : Quand Abdoulaye Daouda Diallo et Cheikh Oumar Hann se rabibochent et partagent le même véhicule

19/07/2019

Le Pr Macky Sall remet 30 millions cfa en guise de "Diakhaal" à la famille de feu Tanor Dieng

19/07/2019

Urgent ! Guy-Marius Sagna placé sous mandat de dépôt

19/07/2019

Condoléances OTD : Son dernier message porté par El Hadj Mansour Mbaye

19/07/2019

Finale de la CAN-2019 : une finale en apothéose

19/07/2019

SENEGAL : Danger La Mafia russe s’installe

19/07/2019

PROMOVILLES 2 : LA COMMUNE DE MATAM VA BÉNÉFICIER D’UNE DIGUE-ROUTE

19/07/2019

CAN 2019: Koulibaly, une absence qui fait mal au Sénégal

19/07/2019