Dakarposte.com - le site des scoops et des exclusivités

Une "vendetta" qui fascine l'Italie: il abat celui qui a renversé son épouse

le Vendredi 3 Février 2017 à 15:01

"Ma Roberta m'a été enlevée", avait écrit Fabio Di Lello, postant une photo du film "Gladiator" montrant l'instant où Maximus revient de la guerre pour découvrir sa famille massacrée. Il a sorti un pistolet et tiré quatre balles à bout portant sur celui qui a involontairement renversé son épouse. Il s'est ensuite rendu sur la tombe de son épouse pour y déposer l'arme du crime, emballée dans un sac plastique.


Une "vendetta" qui fascine l'Italie: il abat celui qui a renversé son épouse
Roberta Smargiassi, 33 ans, a perdu la vie le 1er juillet 2016 à Vasto, dans les Abruzzes (est). En scooter, elle a été mortellement renversée par une Fiat Punto à un carrefour. Son mari Fabio Di Lello, 33 ans, n'a jamais pu digérer sa disparition. Et comme la justice tardait à punir celui qui a involontairement renversé son épouse, il a abattu à bout portant celui qu'il tenait pour responsable du drame.

Depuis la mort de Roberta Smargiassi, Fabio De Lello avait multiplié les marches et les manifestations pour exiger une condamnation rapide d'Italo D'Elisa (22 ans). Ce dernier était inculpé d'homicide involontaire et devait passer prochainement devant le juge d'instruction. Mais la lenteur de la justice n'a fait qu'attiser sa colère.

"Gladiator"
"Ma Roberta m'a été enlevée", avait-il notamment écrit, postant une photo du film "Gladiator" montrant l'instant où Maximus revient de la guerre pour découvrir sa famille massacrée.

Selon I Giornale, Fabio Di Lello en a eu marre et s'est vengé à sa manière ce mercredi. Il a rejoint Italo D'Elisa dans un bar. Il a sorti un pistolet et tiré quatre balles à bout portant, ne laissant aucune chance à sa victime. Il s'est ensuite rendu sur la tombe de son épouse pour y déposer l'arme du crime, emballée dans un sac plastique.

"J'ai tué D'Elisa"
"J'ai tué D'Elisa. Appelle la police", a confié Fabio Di Lello par téléphone à un ami. Il a été mis en examen pour homicide volontaire, mais la préméditation pourrait ne pas être retenue contre lui.

"Les proches de cette femme tuée dans ce terrible accident ont mené une campagne de haine qui a mené à ce résultat. Maintenant, nous voyons les conséquences. La justice était pourtant en train de suivre son cours", a  conclu a dénoncé l'avocat d''Italo D'Elisa.
Notez

Nouveau commentaire :

PRÉSIDENTIELLE 2019 - Au Cœur de la Campagne Électorale | LE JOURNAL DE LA CAMPAGNE ÉLECTORALE | FAITS DIVERS DE LA CAMPAGNE | ECHOS DE LA CAMPAGNE | ACTUALITÉ | International | PEOPLE & BUZZ | PHOTO | ENQUÊTES & REVELATIONS | CONTRIBUTIONS | COMMUNIQUE | VIDÉOS | Revue de presse | INTERVIEW | NÉCROLOGIE | Analyse | Insolite | Bien être | QUI SOMMES NOUS ? | PUB