​26 nouveaux promus au grade de ceinture noire en Vovinam Viet Vo Dao (VVVD).

SPORT



La salle de combat de l’INSEPS (Institut d’Education Physique et Sportive) a accueilli ce samedi 16 mars
2019, la cérémonie de passage des grades de ceinture noire, organisée par le Comité National de
Promotion du Vovinam Viet Vo Dao. Le paysage des gradés de l’art martial d’origine vietnamienne et
spécialiste des ciseaux aériens s’est enrichi de seize 1er Dang, neuf 2e Dang et un 3e Dang.
Maitre Abdoulaye SENE, précurseur de l’art martial vietnamien au Sénégal, Ceinture rouge 2e degré
(équivalent du 7e Dang) est revenu sur le style purement vietnamien. Il a encouragé la vulgarisation du
VVVD, notamment dans les écoles et universités, pour tous les âges avec des séances d’initiation pour les
tout-petits, le renforcement physique, le développement des réflexes et la compétition pour les adultes,
le travail de la souplesse et l’énergie pour le 3e âge. Il s’est réjoui des perspectives, avec un potentiel
fondé sur le palmarès à ce jour du Vovinam sénégalais lors des compétitions nationales, continentales et
mondiales. “Nos participations régulières aux mondiaux le prouvent ainsi que les résultats obtenus. Nos
lions récoltent au minimum 4 médailles d’or lors de chaque participation” dit-il. Il a plaidé pour un résultat
exceptionnel lors des championnats de 2022 en vue, pour l’Afrique et pour le monde.
L’ainé Gorgui Salla Sarr, un des précurseurs du VVVD a précisé que c’est en 1985 que l’art a été introduit
au Senegal par Maitre Abdoulaye Sène dont il a salué la progression dans la voie depuis cette date. De la
ceinture noire il est passe au 7e Dang. Le VVVD est représenté aujourd’hui dans presque toutes les régions
du Senegal avec une trentaine de salles.
Pour le Président du CNP, le Docteur Seydina Diouf ceinture rouge 1er Degré (équivalent du 5ième Dang),
l’art martial, créé en 1930 après avoir été codifié par le Maitre Nguyen Luoc, est un art complet combinant
tous les aspects des arts martiaux. Il comprend des techniques de projection, de percussion et des
techniques de clés et de dégagement. Il prend en compte tous les aspects de l’être et est empreint de
philosophie dont le but est la formation de l’Homme vrai. Maitre Diouf a salué le déroulement du
deuxième passage de grades organisé au plan national par des sénégalais et pour des sénégalais.
Auparavant ces cérémonies étaient organisées par des experts étrangers. Le Vovinam sénégalais a donc
atteint une certaine maturité tant sur les plans organisationnels que techniques. Pour le docteur Diouf,
orthopédiste de spécialisation et expert en Vovinam Viet Vo Dao, ces motifs de satisfaction
n’empêcheront pas de progresser et d’être beaucoup plus exigeants vis-à-vis des pratiquants. Les
prochaines échéances permettront d’évaluer le travail effectué quand la valeur de nos athlètes
s’exprimera lors des compétitions internationales.
Le Comité National de Promotion du Vovinam Viet Vo Dao
vovinam.vietvodao.sn@gmail.com

Nouveau commentaire :



Publicité

Enquêtes et révélations

IPRES – Mamadou Sy Mbengue sur le départ

20/09/2019

Présidentielle tunisienne : le parti Ennahda soutiendra Kaïs Saïed au second tour

20/09/2019

La lesbienne Awa Watt se défend : "J'entrainais Coumba Dramé comme ne le ferait jamais un homme"

20/09/2019

Koffi Olomide dans la... tourmente

20/09/2019

Le maire démocrate de New York, Bill de Blasio, abandonne la course à la Maison Blanche

20/09/2019

Voici Ousmane Bâ arrêté au Gabon !

20/09/2019

Touba endeuillée... Serigne Abo Mbacké Darma fils de Serigne Cheikh Mbacké Gaïndé Fatma n'est plus !

20/09/2019

Guinée: poursuite des consultations sur la modification de la Constitution

20/09/2019

Loin de l'affaire Petro-Tim : Aliou Sall se la coule douce en…

20/09/2019

Le khalife général des mourides à Dakar

20/09/2019