Dakarposte.com - Le site des scoops
Dakarposte.com

ALGÉRIE - GUINÉE EQUATORIALE : LES FENNECS BATTUS ET AU BORD DE L'ÉLIMINATION

Rédigé par Dakarposte le Dimanche 16 Janvier 2022 à 20:26

Ça va mal pour le tenant du titre ! Accroché en match d'ouverture, l'Algérie a été battue à la surprise général par la Guinée Equatoriale pour son deuxième match (0-1). Les coéquipiers de Riyad Mahrez joueront leur qualification lors d'un dernier match cpmpliqué face à la Côte d'Ivoire. Ce groupe E, dans lequel la Guinée Equatoriale est 2e, est loin d'avoir livre son verdict.


Le rêve pour la Guinée Équatoriale, le cauchemar pour l’Algérie. Après 35 matches de suite sans défaite, toutes compétitions confondues, les Fennecs sont tombés. Et, à la surprise générale, c’est la Guinée Équatoriale qui a fait plier les champions en titre, sur la plus petite des marges (0-1), grâce à un but d'Orozco Fernandez. Dans cette édition 2022 de la Coupe d’Afrique des Nations, l’Algérie est plus que jamais en danger. Encore incapable d’inscrire le moindre but, la voilà dans l’obligation de s’imposer face à la Côte d’Ivoire, dans un choc d’ores et déjà très prometteur du groupe E.

Le film du match
Les Fennecs sont au bord du précipice dans la CAN 2022, et c’était assez difficile à prévoir avant le début de la compétition. Après avoir été accrochés par la Sierra Leone lors de la première journée, ils sont tombés dans le piège de la Guinée Équatoriale, cette fois en concédant un revers inquiétant avant le face-à-face déterminant avec la Côte d’Ivoire, qu’on pensait être une finale pour la première place. Le fait est que l’Algérie n’a jamais donné l’impression de maîtriser son sujet dans une rencontre très physique, marquée par de nombreux coups de sifflet. Elle a su accélérer par intermittence, notamment sous l’impulsion d’un Riyad Mahrez qui a peu à peu sombré, mais ce fut insuffisant pour inquiéter un adversaire qui a joué crânement sa chance.


L’ALGÉRIE AU BORD DE L’ÉLIMINATION
D’autant que l’efficacité a une fois encore fui les hommes de Djamel Belmadi, très nerveux au bord du terrain. Baghdad Bounedjah croyait par exemple avoir ouvert le score après une tête de Mahrez repoussée par le gardien, mais son coéquipier évoluant à Manchester City était hors-jeu (23e). Youcef Belaïli croyait avoir égalisé dans les dernières minutes, mais il était aussi hors-jeu sur une longue ouverture (83e). À ces erreurs de placement, il faut ajouter la maladresse des uns (Islam Slimani qui loupe une frappe à bout portant à la 82e minute) et la résistance des autres. Ainsi, il y avait toujours un pied d’un joueur de la Guinée Équatoriale pour écarter le danger... quand il y en avait.


En plus d’une solidité exemplaire pendant 90 minutes, le vainqueur surprise a su faire montre d’opportunisme. Le but est tout un symbole : sur un coup franc pourtant mal tiré, Orozco Fernandez a profité d’une déviation au premier poteau et d’un oubli défensif pour punir l’Algérie (0-1, 71e). Le héros du match s’est ensuite fendu d’un geste déterminant dans sa surface, pour repousser sur sa ligne (86e). Son but, le seul de la rencontre, vient un peu plus accabler des Fennecs bien mal au point dans cette Coupe d’Afrique des Nations. Avec un petit point pris, ils sont bons derniers du groupe E et sont très heureux d’avoir vu la Côte d’Ivoire être accrochée par la Sierra Leone quelques heures plus tôt (2-2). Après le miracle de la Guinée Équatoriale, c’est au tour de l’Algérie d’en produire un.
Notez



Inscription à la newsletter











Vidéos & images