APRÈS LA CONFÉRENCE DE PRESSE DU MINISTRE DE LA SÉCURITÉ LE GÉNÉRAL SALIF TRAORÉ, KARIM KEITA PIQUE UNE GROSSE COLÈRE ET MENACE DE DÉBARQUER LE GÉNÉRAL SI SON PÈRE REDEVIENT PRÉSIDENT.

International


EN RIPOSTE,LE MINISTRE MENACE DE DÉVOILER LES VRAIS RÉSULTATS DU DEUXIÈME TOUR. Suite à la conférence de presse du ministre de la sécurité le général salif Traoré en date du 13 août 2018 au cours de laquelle il a reconnu par voie de presse l'interpellation des membres de la cellule de communication du candidat soumaila cisse par des agents du commissariat de police du 04 ème arrondissement en compagnie des agents de la sécurité d' état . Le fils du président Karim Keita très en colère appelle au téléphone le général salif Traoré le 13 août 2018 à 18h36 pour lui dire qu'il a commis une faute très grave en avouant l'implication des services secrets du Mali. Selon Karim Keita le ministre de la sécurité n'est ni ministre de la justice ni procureur de la République pour évoquer le sujet. Il ajoute que c'est pas au ministre de la sécurité de justifier les opérations faites par la DGSE du Mali . Pour Karim Keita, son père et toute sa famille n'ont pas apprécié la sortie ratée du ministre de la sécurité .En véritable maître du Mali en lieu et place de son père président de la république, Karim Keita annonça au ministre salif Traoré que son père ne va plus le reconduire comme ministre de la sécurité au Mali et qu'il lui promet un poste d 'ambassadeur. Très mécontents le ministre de la sécurité le général Salif Traoré annonça du coup sa démission au fils du président Karim Keita et lui dit qu'il a les preuves incontestables que le candidat de l'opposition soumaila cisse a remporté les élections du 12 aout 2018 au Mali et raccrocha du coup son téléphone . Toutes la nuit du 13 au 14 août les autorités maliennes y compris le premier ministre, chérif Ousmane Madani Haidara, les généraux Bemba Moussa keita, Moussa Diawara se sont succédé au domicile du ministre de la sécurité le général salif Traoré pour infirmer les déclarations de Karim keita Keita et promettre la reconduite du général salif Traoré comme ministre de la sécurité pendant toute la durée du nouveau mandat du président ibk contre son silence et l 'abandon de sa démission. Ce jour 14 août 2018 ,selon le cabinet du ministre de la sécurité ,ce dernier est absent à son bureau pour le moment et reste injoignable. Africa-Kibaru

Nouveau commentaire :



Publicité

Enquêtes et révélations

Macky Sall : «Je suis profondément bouleversé par la mort de Tanor Dieng »

17/07/2019

Décès de l’ex président de la Commission de la CEDEAO à Paris

17/07/2019

NGUÉNIÈNE : Malentendus entre le protocole de Macky et les parents de Tanor

17/07/2019

Report des élections locales :Le PDS dit niet

17/07/2019

Can-2019 : En cas de victoire finale, chaque Lion empochera…

17/07/2019

Convoqué à la DIC sur l'affaire PETROTIM, Thierno Alassane Sall lâche tout de go: "Je n'ai rien à dire !"

17/07/2019

🔴LIVE - Hommage à Ousmane Tanor Dieng ] Suivez notre édition spéciale

17/07/2019

NGUÉNIÈNE fait déjà le plein...

17/07/2019

(Entretien ) Finale CAN 2019-Mayacine Mar : « Aliou Cissé ne dort plus »

17/07/2019

Rabat d’arrêt : La Cour Suprême a débouté Luc Nicolaï

17/07/2019