Dakarposte.com - Le site des scoops
Dakarposte.com

Affaire Fulbert Sambou et Didier Badji - Peinées, leurs familles réclament justice

Rédigé par Dakarposte le Mercredi 10 Juillet 2024 à 17:45

Les familles de Fulbert Sambou et Didier Badji sont toujours dans le désarroi, la tristesse et surtout se posent beaucoup de questions sur la disparition mystérieuse des deux gendarmes il y'a de cela un peu plus de deux ans.
C'est en effet, avec beaucoup d'émotion et de peine que les ressortissants des îles Bristes du Cassa ont fait face à la presse au siège d'Amnesty Sénégal pour réclamer justice et dénoncer l'attitude du régime de Macky Sall sur cette affaire.

"Cette souffrance est la déductrice d'un silence blessant du régime précédent. Parce que depuis la disparition de nos frères, nous sommes restés sans aucune information venant de l'Etat. C'est qu'on a entendu no la DIRPA, ni le Haut commandant de la gendarmerie, ni la présidence parce que Didier était détaché à l'IGE qui est u e service de la présidence de la République et aucune autorité étatique n'a pu se prononcer sur cette question là. Nous avons eu droit que l'on communique sur l'instruction qui avait été ouverte par le procureur de la République. Aucun sénégalais ne sait ce qu'il y'a à l'intérieur de cette instruction. Nous fondons un espoir sur les nouvelles autorités pour qu'elles puissent nous édifier sur ce qui s'est réellement passé", a dénoncé
Alain Diédhiou secrétaire aux relations du comité de gestion de crise.

Pour sa part, Me Amadou Diallo, avocat de la famille des victimes, a demandé à la justice d'entendre l'ancien ministre de la justice, Ismaela Madior Fall après ses propos polémiques sur cette affaire.
"On ne peut pas dire de façon péremptoire que les cas de Didier Badji et Fulbert Sambou sont couverts par la loi d'amnistie, revenir le lendemain pour soutenir le contraire, cela révèle au moins une chose, que monsieur Fall en sait quelque chose. Et je pense qu'il doit venir se présenter et dire aux sénégalais ce qu'il en sait pour que ces familles là arrêtent de souffrir, pour que justice leur soit rendue. La sortie de monsieur Ismaïla Madior Fall a jeté une goutte de trop dans les ténèbres du silence et du mépris exprimé vis-à-vis de la famille des défunts. Donc, aujourd’hui, l’opinion publique et internationale veut savoir pourquoi cela est arrivé", a souligné l'avocat Me Amadou Diallo.
Ces ressortissants des îles Bristes du Cassa interpellent ainsi les nouvelles autorités pour que cette affaire qui date de novembre 2022 soit tirée au clair.

Aly Saleh




Inscription à la newsletter






Vidéos & images